Modern technology gives us many things.

Macky vire et reprend…les transhumants râlent et réclament

0

Le président Macky Sall est un président qui n’aime pas du tout se séparer de ses amis. Il te chasse à coup de balai et te reprend à coup de décret. Et ce petit yoyo politique n’a pas l’heur de plaire à nos amis transhumants qui réclament aussi leur part de…respect

Ils sont nombreux les transhumants qui ont participé à la victoire du président Macky Sall mais qui n’ont pas été récompensés. Ils ont gardé le silence jusqu’aujourd’hui car Macky commence à reprendre les ministres qui ont été limogés…

C’est Me Ousmane Seye qui lance les hostilités. Hier dans les colonnes d’un quotidien de la place, l’avocat, leader de la Coalition pour l’émergence (CPE), a laissé éclater sa colère après la publication de la liste du nouveau gouvernement. « C’est malheureux que la CPE, qui s’est battue avec le président, ne puisse pas gouverner avec le président ! » s’est-il offusqué.

« Nous pensions que le président avait limogé plus de 20 ministres pour répondre au resserrement de l’effectif dont parlait le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. Mais nous remarquons qu’il les chasse par la porte du gouvernement pour les reprendre par la fenêtre du Palais. Alors s’il peut les reprendre, c’est parce qu’il a des places vacantes. Alors nous réclamons des postes » nous dit M.Ndiaye, un autre transhumant dont le parti a rejoint la coalition Benno Bokk Yakaar.

Des jeunes du mouvement de Moussa Sy aux parcelles assainies ont joint la rédaction de xibaaru pour demander une place de choix pour leur leader qui a su mobiliser aux Parcelles Assainies tout comme Amadou Ba. Et selon eux, ils ne peuvent pas comprendre que Amadou Ba puisse être récompensé et non leur leader.

Ces jeunes des Parcelles ne sont pas les seuls à ruer dans les brancards. Des mouvements affiliés à l’UCS de Baldé réclament aussi un renforcement de leur leader qui fera face à Sonko à Ziguinchor lors des Locales.

Le président Macky Sall n’est pas au bout de ses peines. Car au rythme où vont les choses, tous les limogés vont s’associer aux transhumants pour réclamer leur insertion pour les uns et une réintégration pour les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.