Modern technology gives us many things.

Macky limoge les voleurs, les fainéants et rétrograde un dauphin

0

Macky a bien compris le discours sur l’éthique de feu le juge k12BA Mbaye qui disait que « Les Sénégalais sont fatigués ». Pour Macky « Les Sénégalais sont fatigués de la politique politicienne ». Et tous ceux qui faisaient de la politique politicienne en se servant de leur rang de ministre pour s’enrichir ou pour préparer l’après Macky, ont été purement et simplement limogés.

Les limogés

Ce sont des ministres impliqués dans les scandales.

Le septennat de Macky a été émaillé de plusieurs détournements de deniers publics ou d’objectifs. Et ce sont des ministres qui ont été mis en cause. Et Macky ne pouvaient plus continuer avec ces ministres controversés.

Mame Mbaye Niang a été emportés par les milliards volés au PRODAC…

Mary Teuw Niane a été victime de la situation dans les universités avec 10 milliards de bourses à des étudiants fictifs.

Pape Abdoulaye Seck a été lui aussi victime des scandales sur les bons aux gros opérateurs qui spéculaient mais aussi sur les micmacs autour de la distribution des engrais aux paysans.

Mame Thierno Dieng a été trop mou sur la lutte contre les coupes de bois et a été victime sa légèreté dans la politique de l’environnement.

Les Fainéants

Mais il n’y a pas que les scandales financiers qui ont emportés des ministres. Il y a les fainéants qui ont été virés…Il s’agit de :

-Mbagnick Ndiaye Intégration africaine,
-Abdou Latif Coulibaly Culture,
-Khoudia Mbaye Investissement,
-Abdoulaye Bibi Baldé Communication,
-Maimouna Ndoye Seck Transports aériens.

Le Dauphin

Et Macky a aussi rétrogradé les ambitieux qui se prenaient pour des dauphins. Il s’agit d’Amadou Ba ministres de l’économie qui se retrouve aux Affaires étrangères. A ce poste, il jouera à égalité avec ses challengers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.