Modern technology gives us many things.

Mame Mbaye Niang et Moustapha Diakhaté ont eu ce qu’ils voulaient

0

Au Sénégal on vers la suppression du poste de premier ministre.  Mame Mbaye Niang et Moustapha Diakhaté avaient déclenché le combat en 2014 pour la suppression du poste de premier ministre. Ils ont eu gain de cause renseigne Exclusif.

A l’époque l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) disait que « le quinquennat que souhaite instaurer le président de la République Macky Sall ne rime pas avec un bicéphalisme » . Il a ainsi souhaité la suppression pure et simple du poste de Premier ministre.

Selon le membre du directoire politique du parti présidentiel,  »le quinquennat que le président de la République va inaugurer change le paradigme des rapports entre le président de la République et son gouvernement ».

Abondant dns le même sens, Mame Mbaye Niang soutenait qu’ aucun président ne va accepter après avoir été élu par les Sénégalais, de se laisser prendre son pouvoir  par quelqu’un qui a été nommé par lui. «Dès que vous nommez les gens, ils commencent à développer des esprits de groupe, des tendances sectaires, à avoir des ambitions au point d’oublier ceux qui les ont nommés. Ils développent des stratégies d’implantation, de maillage, de noyautage… », avait-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.