Modern technology gives us many things.

Le Maroc durcit l’entrée à trois pays africains à cause de…

0

Le trafic d’êtres humains explique les restrictions de voyage du Maroc aux citoyens du Mali, de la Guinée et du Congo, a renseigné samedi soir à Dakhla (Maroc), Mouhcine Jazouli, le ministre en charge des Affaires africaines.

« En analysant ses flux migratoires, le Maroc s’est rendu compte qu’il y avait des trafics d’êtres humains qu’il a fallu endiguer en normalisant les demandes d’entrées. Ces trafics correspondaient essentiellement à ces trois pays. C’est donc pour protéger les populations de ces nations que nous avons mis en place cette procédure qui ne s’inscrit pas dans une logique de visa », a précisé M. Jazouli.

Les ressortissants du Mali, de la Guinée et du Congo doivent désormais obtenir une « autorisation de voyage électronique » quatre jours avant leur départ pour le Maroc. Le ministre en charge des Affaires africaines s’entretenait avec la presse étrangère présente au Forum de Crans Montana à Dakhla.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.