Modern technology gives us many things.

« Grand remplacement »: cette théorie complotiste française qui a inspiré le terroriste de Christchurch

0

La théorie complotiste du « grand remplacement » français était une obsession du terroriste. Brenton Tarrant, auteur de l’attentat en Nouvelle-Zélande dans l’un des mosquées, aurait décidé d’agir après un voyage en France et la défaite de Marine Le Pen lors des présidentielles en 2017.

Ce vendredi 15 mars, le double attentat islamophobe dans deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande a fait au moins 49 morts et 48 blessés dont 20 graves. L’identité d’un des assaillants est établie par plusieurs médias: Brenton Tarrant, Australien de 28 ans qui s’est filmé en train d’abattre de nombreuses personnes dans l’une des mosquées.

Un « manifeste » expliquant les motivations de l’attaque a été publié vendredi matin sur un compte Twitter portant le même nom et la même image profil que la page Facebook ayant diffusé l’attaque en direct.

Passage à l’acte après un voyage en France
Intitulé « le Grand remplacement », ce document de 73 pages déclare que le tireur voulait s’en prendre à des musulmans. Le titre semble être une référence à une thèse de l’écrivain français Renaud Camus sur la disparition des « peuples européens », « remplacés » selon lui par des populations non-européennes immigrées, qui connaît une popularité grandissante dans les milieux d’extrême droite.

Dans son manifeste, le tireur dit qu’il est né en Australie dans une famille aux revenus modestes et précise être âgé de 28 ans. Il déclare que les moments-clefs de sa radicalisation furent la défaite de la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen à la présidentielle française de 2017. Le face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui selon lui aurait pu agir contre l’immigration, puis la défaite de cette dernière, l’ont « désespéré ».

« La possibilité d’une victoire par la candidate quasi-nationaliste était au moins, pour moi, un signe que peut-être une solution politique était encore possible », explique-il.

Visite dans les villes et villages de France
Il explique également qu’un voyage en France lui a permis d’avoir une prise de conscience. Dans ce document, il affirme en effet avoir perçu l' »invasion de la France par les non-blancs », ce qui l’a définitivement convaincu que le fameux « grand remplacement » était en marche.

Selon lui, « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase » a été de voir l’état des villes et villages français. « Dans chaque ville française, dans chaque village, les envahisseurs étaient là, les Français étaient souvent en minorité. Les Français étaient seuls, sans enfant ou d’un âge avancé. Alors que les migrants étaient jeunes, pleins d’énergie et avec de grandes familles et beaucoup d’enfants. J’en avais vu assez », écrit-il.

7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.