Modern technology gives us many things.

L’APR France liste les maux de l’opposition sénégalaise

0

Les maux d’une opposition…Par Dr Souleymane Diallo (APR France)

L’appel au dialogue inclusif lancé par le président de la République suite à la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle du 24 février est salutaire, car il permet d’apaiser le climat social et de décrisper une partie de la classe politique. Le Président va plus loin, en sollicitant, le cas échéant, le concours de ses deux prédécesseurs dans la réussite du dialogue. En  démocratie,  les acteurs politiques qui sont mus par l’intérêt national doivent accepter de se parler, d’échanger, tout en sachant que le dialogue ne peut empêcher au président de la République, garant de l’unité et de la paix civile, de gouverner conformément aux lois et règlements.

Force est de reconnaître qu’avant, pendant et après la campagne, le Président Macky SALL a toujours fait preuve de modération dans son discours et ses actes politiques.

Cependant, l’élection qui vient de s’écouler a montré à quel point l’extrémisme  s’est immiscé dans le discours politique. En effet, il est effrayant de voir des candidats de l’opposition construire leurs corpus idéologiques, politiques sur l’extrémisme en utilisant  les mêmes méthodes que celles de l’extrême droite européenne.

Notre société est-elle entrée dans l’ère du boulangisme ?

Certains candidats et hommes politiques de l’opposition ont  bâti quasiment toute leur rhétorique sur la démagogie, la négation et sur la théorie du complot : complot de la finance internationale ; rejet du Francs CFA, qu’ils accusent d’être responsable de tous les maux de notre pays et des sociétés africaines de la zone CFA ; rejet de l’autre qui selon eux vient prendre ou détruire nos emplois ; rejet des multinationales; complot des médias, qu’ils menacent le jour du scrutin ; contestation de l’État de droit ; rejet de la bureaucratie ou du système politique alors qu’eux-mêmes sont  les purs produits du système ; rejet des élites alors qu’ils font partie de l’élite et méprisent le peuple par leurs attitudes ; dénonciation de la corruption alors qu’eux- mêmes ne sont pas en règle avec le fisc et/ou sont  cités dans des scandales financiers, fonciers.

In fine, c’est le même discours inquiétant  que l’on retrouve chez les extrêmes droites d’Europe et d’Amérique.

Ce discours populiste qui surfe sur les difficultés que traversent les sociétés contemporaines est en train de trouver un écho chez certains de nos compatriotes, d’où l’absolue nécessité de le déconstruire avant qu’il ne gangrène définitivement notre société dont les fondements reposent sur la tolérance, l’ouverture, le respect et le dialogue.

Vive l’Alliance pour la République,

Vive la majorité présidentielle,

Vive Macky SALL,

Vive le Sénégal,

Dr. Souleymane Diallo, chargé des élections APR France,

Mandataire France.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.