Modern technology gives us many things.

Un patient américain apprend sa mort…Par vidéo

0

Alors qu’il était traité par télémédecine en soins intensifs, un patient Américain a appris sa mort certaine par vidéo. Sa famille a dénoncé la méthode.

Un Californien a appris sa mort certaine par un lien vidéo, alors qu’il était traité par télémédecine en soins intensifs dans un hôpital de la région de San Francisco. Sa famille a dénoncé la méthode, s’insurgeant contre une relation déshumanisée et robotisée.

L’homme de 79 ans a appris lundi qu’il lui restait quelques jours à vivre dans un hôpital de Fremont, lorsqu’un médecin est apparu sur un écran vidéo porté par un robot. Le patient est décédé le lendemain.

« Un docteur-robot peut être OK pour certaines situations, mais pas pour dire à un homme qu’il va mourir », a tonné une amie de sa famille sur Facebook. Cette femme a relayé une capture d’écran de la vidéo prise par la petite-fille du patient.

Pas un robot

Cette dernière se trouvait seule avec son grand-père quand le robot portant l’écran à travers lequel s’exprimait un médecin est entré dans leur chambre pour leur apprendre la nouvelle: le poumon du patient ne marchait plus et il ne rentrerait pas à la maison.

La petite-fille a filmé la scène pour pouvoir la montrer à sa famille. Son grand-père ayant un problème d’audition et ne pouvant pas entendre ce que disait le docteur, sa petite-fille a été obligée de lui répéter ce qui venait de lui être dit.

Le Kaiser Permanente Medical Center de Fremont a réagi dans un communiqué, où il présente ses condoléances à la famille. « Le terme ‘robot’ est inexact et imprécis », indique cependant l’établissement. « Cette technologie vidéo privée est une conversation directe avec un médecin », assure-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.