Modern technology gives us many things.

Crash du Boeing d’Ethiopian Airlines. comment Ahmed Khalid a échappé à la mort

0

Ahmed Khalid devrait prendre place à bord du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé, dimanche, en Éthiopie, mais il a loupé sa correspondance. Ce retard a sauvé la vie du jeune homme.

Miraculé. Ahmed Khalid avait acheté un billet d’avion pour le vol ET302 d’Ethiopan Airlines, qui s’est écrasé alors entre Addis Abeba (Éthiopie) et Nairobi (Kenya). « J’avais un premier vol entre Dubaï et Addis Abeba, où j’avais une correspondance pour Nairobi. Mais mon premier avion a eu du retard. J’ai donc dû attendre à Addis Abeba le vol suivant », raconte le jeune homme dans une interview accordée à la chaîne de télévision canadienne Global News.

C’est alors qu’il patientait dans l’aéroport qu’il a compris qu’il y avait quelque chose d’anormal. « Les gens demandaient au personnel ce qui se passait. Ils allaient et venaient mais ne répondaient rien. C’est par les téléphones mobiles qu’on a appris que l’avion s’était écrasé six minutes après le décollage ».

Le Boeing 737-800 MAX d’Ethiopian Airlines s’est crashé quelques minutes après son décollage près de Bishoftu, à 62 km au sud-est d’Addis Abeba. 157 personnes se trouvaient à bord, 149 passagers et 8 membres d’équipage. Le crash n’a fait aucun survivant.

Sept Français figurent parmi les victimes, selon la compagnie aérienne. Emmanuel Macron, le président français, a confirmé la présence de « plusieurs » Français à bord de l’avion.

 

 

Ouestfrance

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.