Modern technology gives us many things.

L’écrivain ivoirien Bernard Dadié est mort à..103 ans

0

L’écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié, considéré comme le père de la littérature ivoirienne, est décédé samedi à Abidjan à l’âge de 103 ans, a-t-on appris auprès de son entourage.

Romancier, nouvelliste, poète et dramaturge,  Bernard Dadié est l’une  des figures tutélaires de la littérature ivoirienne. Il a écrit  plusieurs oeuvres littéraires dont des chroniques ( Un nègre à Paris, la  ville où nul ne meurt), des nouvelles ( Pagne noir, les jambes du fils  de Dieu), des Romans ( Climbié)…

Né en 1916 à Assinie dans le sud  ivoirien, l’homme de lettres qui a marqué de son empreinte la culture  ivoirienne,  était également engagé politiquement dans la lutte anti coloniale auprès du premier président ivoirien Félix  Houphouët-Boigny. L’auteur du célèbre roman autobiographique « Climbié» a  été ministre de la culture en Côte d’Ivoire de 1977 à 1986 sous le  régime du parti unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.