Modern technology gives us many things.

Kédougou : Les femmes enseignantes se rassemblent pour leurs droits

0

Le Réseau des Femmes Enseignantes de Kédougou (RFEK) a célébré ce vendredi la journée internationale de la Femme. Une marche et une conférence y ont occupé une place de choix.

Cette Journée internationale des femmes a été célébrée cette année sous le thème : « Penser équitablement, Bâtir intelligemment, Innover pour le changement ». A Kédougou, les femmes, enseignantes, femmes du secteur informel se sont rassemblées à la devanture de préfecture de Kédougou. De là est partie une marche en direction de la gouvernance de Kédougou. Un mémorandum a été lu et transmis au gouverneur de région.

« La thématique propose de réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans les domaines tels que les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’infrastructures durables. La réalisation des ambitieux Objectifs de Développement Durable (ODD) exige des changements transformateurs, des approches intégrées et de nouvelles solutions, en particulier lorsqu’il est question de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles »

Les femmes de Kédougou comptent revendiquer pour la prise en compte systématique de leurs droits dans tous les secteurs de la vie privée et publique

« Nous, femmes de Kédougou, demandons l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles ; l’éradication de toutes les formes de violence à leur endroit, des mesures efficaces pour lutter contre la féminisation de la pauvreté et une présence effective et paritaire dans les instances de prise de décisions. Nous exigeons le respect strict de tous les engagements de l’Etat du Sénégal en matière de signature, de ratification et de mise en vigueur des Pactes, traités et autres conventions allant dans le sens de renforcer l’autonomisation sociale et économique  des femmes » a ajouté Mme Sadio Diouara, la présidente du Réseau des Femmes Enseignantes de la région  de Kédougou (RFEK).

Kédougou
Sadio Diouara Présidente du RFEK remet les doléances au gouverneur de kédougou

Après avoir reçu le mémorandum des Femmes, M William Manel, le Gouverneur de région a promis une exploitation du document

« Nous avons bien entendu vos messages. Soyez sûres que ce mémorandum sera exploité et étudié.  Nous essayerons de trouver des solutions aux problèmes qui nécessitent des solutions au niveau local. Les autres doléances seront transmises au niveau national. Toutes les conséquences y découlant seront tirées. Nous souhaitons bonne fête à tous et à toutes » a souligné M Manel.

Pour rappel, le Réseau des Femmes Enseignantes de la région  de Kédougou se veut un cadre de lutte contre les  contreperformances scolaires, la déperdition, le décrochage et contre toutes les formes de Violences Basées sur le Genre en Milieu Scolaire (VGBMS).

Le RFEK se fixe comme missions de relever  les défis liés au déficit de femmes enseignantes en milieu rural , de faire émerger un modèle de femmes enseignantes, vaincre les facteurs   bloquant l’accès des femmes aux postes de responsabilités, de plaider en faveur de l’augmentation et du maintien des femmes en milieu rural et de valoriser la fonction enseignante.

C’est dans ce sens que le Réseau des Femmes Enseignantes de la région  de Kédougou (RFEK) a primé au cours de cette journée de la femme, des enseignantes modèles et des filles qui se sont distinguées par leurs résultats scolaires. Une conférence a également été animée par le chef de service régional de l’action sociale de Kédougou sur la protection sociale des femmes.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.