Modern technology gives us many things.

Mauritanie : plus de 70 partis politiques dissous

0

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation mauritanien a dissous, par arrêté, 76 partis politiques, a-t-on constaté mercredi à Nouakchott.

Cette mesure a été justifiée par l’application d’une récente loi arrachant le droit d’existence légale à toute formation politique qui n’obtient pas un score d’au moins 1% des voix dans deux scrutins municipaux successifs ou qui n’y participe pas.

Le ministère de l’Intérieur a considéré, dans sa prise de décision, les deux dernières élections municipales de 2013 et 2018.

L’arrêté en question a fourni la liste des partis dissous avec leurs scores respectifs à ces deux scrutins.

Avec cette dissolution, le nombre de partis politiques en Mauritanie passe de 103 à seulement 27.

Il s’agit d’une mesure « arbitraire », ont dénoncé beaucoup de formations politiques dissoutes, considérant qu’elle n’a pas été prise sur des critères objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.