Modern technology gives us many things.

Wade ne brûle plus mais prévoit des troubles

0

Le Vieux Abdoulaye Wade a renoncé au sabotage de l’élection présidentielle qui se tient aujourd’hui dimanche sur toute l’étendue du territoire national. Mais selon ses dernières remarques, le vieux n’exclut pas des troubles en cas de tripatouillage des élections par le ministre de l’intérieur.

La menace indirecte de Wade

Abdoulaye Wade est un politicien qui ne s’avoue jamais vaincu. Délaissé par le peuple sur son plan de sabotage de la présidentielle, le vieux politicien dit ne plus vouloir saboter la présidentielle mais prévoit que des troubles « peuvent éclater » en cas de fausses manœuvres de la part du ministre de l’Intérieur.

Revenant avec Malick Gakou des membres de la société civile dont La Génération des Forces Citoyennes (GFC) « au sujet de la stabilité du scrutin et post-électorale », le président Abdoulaye Wade a confirmé qu’il « a renoncé au projet de sabotage, mais il dégage toutefois sa responsabilité et n’interviendra pas en cas de trouble découlant d’un éventuel tripotage des élections par le ministre de l’intérieur » selon un communiqué de la GFC. Et toujours selon le communiqué, « Par rapport à son devoir citoyen, il (Wade) campe toujours sur sa position. »…

Double avertissement

Abdoulaye Wade par cette menace indirecte semble mettre en garde les candidats sur un éventuel tripatouillage de la présidentielle par le ministre de l’Intérieur mais il lance un autre avertissement en direction de l’opinion nationale et internationale sur la volonté du pouvoir en place de gagner l’élection présidentielle par la fraude…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.