Modern technology gives us many things.

La plus grande déception de la campagne…Karim Wade

0

On l’attendait…Il n’est jamais venu. Karim Wade a été l’homme qui a le plus déçu lors de cette campagne présidentielle.

L’ombre des absents a plané sur la présidentielle. Khalifa Sall en prison s’est fait entendre par son soutien à Idrissa Seck. Abdoulaye Wade, dont le parti est absent à la présidentielle, a pesé de tout son poids pour jeter le discrédit sur la fiabilité du processus électoral.

Tous les autres candidats à la candidature, recalés par le filtre du parrainage, ont misé sur l’un des cinq candidats retenus. Tous étaient en action, recalés comme retenus…Sauf Karim Wade.

Décevant et méprisant

Karim a déçu ses partisans et surtout les Karimistes qui ne cessent de croire en son avenir politique.  Malgré toutes ses promesses de retour, il ‘a jamais respecté sa parole. Et nonobstant sa responsabilité, il n’accordera que du mépris aux complaintes de ses partisans qui continuent encore de croire que le fils de Wade va retourner au bercail.

Karim cloué à Doha

Karim est-il réellement libre de tous ses moyens à Doha ? La question mérite d’être posée. Depuis le 24 juin 2016, date de son entrée à Doha, Karim n’a pas quitté la péninsule. Il n’a même pas fait le plus petit déplacement à Paris, sa ville natale. Comme s’il était empêché de quitter Doha.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.