Modern technology gives us many things.

Lagerfeld ne s’imaginait pas sous terre…Il a demandé l’incinération

0

Comment Karl Lagerfeld appréhendait-il sa propre mort ? Il y a presque un an, en avril 2018, il avait partagé sa vision au magazine Numéro. Lecouturier star, alors âgé de 84 ans, confiait sa boulimie de travail : « Je suis constamment en mouvement, ce qui m’empêche de me regarder le nombril toute la journée en frisant la sclérose. » Entre sa propre marque et la direction artistique des maisons Chanel et Fendi, Karl Lagerfeld voulait à tout prix éviter l’ennui. Quant à la vieillesse, elle n’était pas un problème pour lui : « Pour l’instant, je n’en souffre pas trop. J’ai fait toutes les analyses de la terre et ils n’ont rien trouvé. Rappelez-moi dans dix ans et on en reparlera. »

Ce qui ne l’empêchait cependant pas d’avoir une petite idée de ce qu’il adviendrait de lui après sa disparition. Hors de question de s’imaginer sous terre : « Quelle horreur ! Il n’y aura pas d’enterrement. Plutôt mourir », expliquait-il. « J’ai demandé à ce que l’on m’incinère et que l’on disperse mes cendres avec celles de ma mère… et celles de Choupette, si elle meurt avant moi ». Choupette, de son vrai nom Guimauve du Blues Daphnée (sa chatte), devrait d’ailleurs être l’un des bénéficiaires couchés sur le testament de son maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.