Modern technology gives us many things.

Condé n’a pas pu convaincre Wade

0

Après un séjour de 48 heures en Guinée où il a été reçu par le président Alpha Condé, le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade est rentré au Sénégal, ce lundi. Il était prévu qu’il fasse une déclaration à sa descente d’avion mais, finalement, le Pape du Sopi a décidé de garder le silence. « Je ne dirai rien ! », a-t-il rétorqué aux journalistes qui l’ont interpellé sur son périple en Guinée. Wade a préféré, cette fois-ci, laisser la parole à son porte-parole du jour, Me Amadou Sall.

Face à la presse, l’ancien ministre de la Justice a laissé entendre qu’Abdoulaye Wade était en Guinée pour un voyage d’affaires concernant son cabinet d’investissements qui intervient dans plusieurs domaines. A en croire Me Sall, Abdoulaye Wade et Alpha Condé ont principalement discuté de projets que détient l’ancien président en Guinée. Plusieurs autres sujets ont également été évoqués , entre autres, l’Union africaine, la monnaie unique, l’économie africaine. Ils ont, poursuit le porte-parole du jour, discuté des questions concernant la sous-région marquée et traversée par des crises. Avant d’aborder l’élection présidentielle au Sénégal. « Evoquant la présidentielle, le président Alpha Condé a exprimé ses inquiétudes par rapport à la situation au Sénégal et a exprimé son désir de faire en sorte que l’élection présidentielle puisse se dérouler dans une séquence de paix », a expliqué Me Amadou Sall. Qui, toutefois, a laissé entendre que le président Guinéen n’a pu convaincre Wade, qui campe sur sa décision. « La position de Wade n’a pas changé. Il demande toujours aux Sénégalais d’exprimer leur volonté de s’opposer à une élection qui manque de transparence mais, que cette opposition se fasse dans la paix. Il continuera, sans délai, sa campagne pour demander aux sénégalais d’exprimer leur droit à la résistance. Il a rassuré que les choses se feront selon une séquence pacifique », a soutenu Me Sall.

L’avocat a profité de l’occasion pour démentir l’information selon laquelle Alpha Condé s’est dit prêt à accueillir Karim Wade en Guinée. « Je ne suis pas témoin de cela. Cela n’a pas fait l’objet de discussions entre les deux hommes. En plus, une rencontre entre Alpha Condé, Macky Sall et Abdoulaye Wade n’est pas à l’ordre du jour », a indiqué Me Sall. Non sans annoncer que l’ancien président de la République sera, ce mardi, à Louga, Saint-Louis, Dagana, Podor et Matam.

 

E media

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.