Modern technology gives us many things.

Campagne : Sonko en colère à Kédougou après avoir vu les…

0

M Ousmane Sonko, le candidat de la coalition Sonko président a été accueilli ce samedi 16 Février 2019 par ses militants. A la suite d’une caravane dans les rues de Kédougou, il a égrené le chapelet des maux de la région de Kédougou.

« La Coalition Sonko président, est aujourd’hui dans la région de Kédougou, une région symbole de l’injustice. C’est la région la plus pauvre, la plus misérable, la plus enclavée du pays. Kédougou est une zone privilégiée pour sanctionner les fonctionnaires. Kédougou ne possède qu’une seule route goudronnée, la nationale 7. La situation de Kédougou est dramatique et inquiétante malgré les potentialités de la région. Kédougou est la zone la plus montagneuse du Sénégal. Les terres sont confisquées au profit des entreprises minières. Pourtant il suffit juste d’exploiter  3 atouts pour que Kédougou soit le grenier du Sénégal. Les ressources minières, sur 127 permis d’exploitation minière, les 47 sont dans la région de Kédougou. La position géographique de Kédougou  doit lui permettre d’être un hub pour capter les économies de la sous région. Kédougou n’est pas loin à cause de son potentiel. Kédougou a une belle nature, les montagnes, c’est une zone privilégiée pour l’écotourisme. Avec tout ce potentiel économique extraordinaire, Kédougou est symbole de l’injustice et du déséquilibre dans la répartition des richesses. Manque d’infrastructures sanitaires et de personnels. Il n’y a pas d’intrants et d’équipements agricoles, les terres agricoles sont confisquées. Il n’y a aucune remise en état des terres, les sols pollués. Kédougou se caractérise par une insuffisance d’infrastructures scolaires, pas de formation, pas d’enseignants en nombre suffisant, pas de personnels de sécurité, l’insécurité règne à Kédougou. Macky Sall fait du tourisme politique.  Il ne peut même pas donner de l’emploi aux jeunes, de l’électricité, de l’eau. Macky Sall se moque de vous.

Notre programme, c’est de renverser cette tendance. Nous allons  renégocier les contrats miniers, il faut préparer les régions périphériques pour maintenir les jeunes  chez eux. Il faut lutter contre cette mégalopole invivable. Plus de 100 milliards par an sont récoltés  du sous sol de la région de Kédougou et l’Etat du Sénégal ne gagne absolument rien. Les patentes sont cédées aux entreprises minières. Il n’y a pas un gramme d’or qui reste au Sénégal.  Les entreprises minières doivent employer les ressources locales et les former. 60 % des employés sont des étrangers.   Nous allons lutter contre cette injustice, tous les contrats miniers, gaziers, les contrats de pêche seront renégociés. Notre richesse nationale doit rester au pays et servir les 15 millions de sénégalais. Nous allons reprendre notre souveraineté, notre dignité de sénégalais. En 10 ans, nous pouvons   développer ce pays si vous nous faites confiance ».

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.