Modern technology gives us many things.

Macky Sall à Guinguénéo, « futur hub logistique ferroviaire du Sénégal »

0

 

Pour sa 27e sortie dans une campagne menée tambour battant, le candidat de Benno a été accueilli en fanfare à Guinguénéo, où des centaines de milliers de personnes ont communié avec lui. La foule, des jeunes pour l’essentiel, a bravé la chaleur d’étuve et défié la poussière pour offrir un accueil royal au chef de l’Etat. Femmes, hommes, jeunes et enfants, en guise de reconnaissance, ont acclamé Macky Sall, chanté et dansé à son honneur. Ils l’ont porté et soutenu pour qu’au soir du 24 février, le Benno triomphe dans l’ancienne cité du rail. Un honneur qui va droit au cœur du M. Sall.
Par conséquent, il a pris un certain nombre d’engagements, dont la relance et la revitalisation du chemin de fer. Guinguénéo, jadis seconde ville ferroviaire du Sénégal derrière Thiès, qui retrouvera son lustre d’antan, si l’on en croit le Président Macky Sall. «Je reconstruirai la ligne Dakar Bamako, avec une base logistique principale à Guinguénéo. Les études sont déjà bouclées et le financement mobilisé».  Mieux, affirme le porte étendard du Benno : «un Centre de Formation Professionnel et Technique en métiers ferroviaires, érigé dans la capitale départementale, accompagnera la renaissance du rail.»
Très en verve, face à une foule immense, venue des douze communes du département, le Candidat Sall a annoncé sa volonté de faire de Guinguénéo «un hub en matière logique et transport». L’ouverture du «port sec et d’une faculté de l’université agricole du Sine Saloum à Mbadakhoun sont imminents», souligne le président sortant.
A cela s’ajoute la mise en place d’un Espace numérique Ouvert qui sera étroitement lié à l’édification d’un Campus de l’Université Virtuelle du Sénégal à Guinguénéo. Des initiatives en direction de la Jeunesse à qui on doit assurer un avenir radieux. «L’avenir de la jeunesse est en jeu», confie-t-il avant d’embrayer en conseillant à celle-ci de «ne pas se laisser distraire» en cette période de campagne électorale où des marchands d’illusions et de faux messies traversent le pays, dans tous les sens, pour vendre du vent à la population. «On en voit du tout durant ces moments. Sachez séparer le bon grain de l’ivraie, en votant Benno Bokk Yakaar» conclut Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.