Modern technology gives us many things.

Débat présidentiel : ce que Idrissa Seck exige

0

Le débat tant attendu prévu pour le 21 février sur le plateau de la 2stv risque de ne pas avoir lieu. Déjà, le camp du pouvoir avait ouvertement décliné l’invitation à participer à ce débat, par le biais du ministre chargé de la communication du Palais, El Hadj Kassé.
Encore une chaise vide pour le débat présidentiel du 21 février sur le plateau de la 2STV ? Après avoir donné son accord, le candidat de la coalition « Idy 2019 », Idrissa Seck a exigé la participation du Président sortant Macky Sall, au risque de ne pas y être.

« J’avais donné mon accord pour débattre avec le candidat sortant, de son bilan, des scandales de la mal gouvernance, de la manipulation de la justice. Preuve à l’appui mais s’il (Macky Sall) n’est pas là, ça n’a aucun intérêt. Je n’ai rien à discuter avec les autres candidats de l’opposition », a déclaré dans une interview après son meeting à Kidira.

L’initiative est lancée par des internautes sénégalais qui veulent que les candidats s’affrontent à travers un débat télévisé sur leurs programmes dans le cadre de la présidentielle du 24 février 2019.

 

Emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.