Modern technology gives us many things.

Ligue des champions: le PSG domine Manchester en 8es de finale (2-0)

0

Les Parisiens ont marqué par deux fois grâce à Presnel Kimpembe sur corner (53e) et Kylian Mbappé en contre (60e).

Le Paris Saint-Germain n’a pas tremblé. Les Parisiens ont dominé Manchester United (2-0), lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, mardi 12 fevrier, à Old Trafford, le stade des Red Devils. Le PSG prend ainsi une bele option pour la qualification en quarts de finale. Après une première mi-temps timide où les deux équipes se sont observées, le club de la capitale a accéléré et marqué par deux fois grâce à Presnel Kimpembe sur corner (53e) et Kylian Mbappé en contre (60e). Les Parisiens n’ont plus qu’à valider la qualification dans trois semaines à Paris. Que retenir de cette (belle) soirée ?

ManU n’avait rien d’une montagne

Le cinquième de Premier League faisait peur à toute la France du football, mais le PSG a montré en moins d’une heure que la série de onze matchs sans défaite du MU sous Ole-Gunnar Solskjaer était trompeuse. Un but de Kimpembe sur une erreur défensive sur un corner, un but d’école de Mbappé sur un contre rondement mené, et ça a largement suffi pour un PSG qui a géré son effort. En face, la défense parisienne, très concentrée, n’a pratiquement concédé aucune occasion. On repense à un rush de Pogba, conclu par un tir dans un angle fermé, comme la meilleure opportunité mancunienne. Et c’est à peu près tout. Dur de croire qu’une équipe aussi poussive pourra se métamorphoser dans trois semaines, qui plus est privée de Paul Pogba, expulsé en fin de match.

Kylian Mbappé, pas seul au monde

Il avait la lourde tâche d’animer à lui seul ou presque l’attaque parisienne. Privé de Neymar et Cavani, l’attaquant tricolore a réussi à poser des problèmes à la lourde défense mancunienne. Après une demi-heure de rodage, il a réussi à faire parler sa vitesse. Et il aurait même pu marquer le but du KO sans une parade formidable du gardien David de Gea.

« Je suis un peu déçu car j’aurais pu inscrire le troisième », a-t-il pesté devant les micros à la fin du match. Mbappé avait marqué son premier but en Ligue des champions à quelques kilomètres de là, sur le terrain de Manchester City dans un match dingue (5-3, il y a deux ans). A croire que le nord de l’Angleterre lui réussit.

Paul Pogba, naufragé

On disait le milieu de terrain de Manchester transfiguré depuis le changement d’entraîneur (6 buts et 5 passes décisives). Cela ne s’est vu que par intermittence sur la pelouse d’Old Trafford. La faute à Marquinhos, son garde-chiourme, auteur d’un match exceptionnel. Pogba n’a pu s’illustrer qu’une fois, un raid solitaire où il a passé en revue la défense du PSG, notamment Presnel Kimpembe avant de s’enferrer près de la ligne de touche. Deux fautes bêtes, sanctionnées de deux cartons jaunes, finiront de ternir sa prestation. Un match à oublier pour le meneur de jeu, qui suivra le match retour depuis sa télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.