Modern technology gives us many things.

Fann-Amitié-Point E: Le syndrome de 2014 guette Macky à cause de ses responsables

0

Les responsables de la coalition Benno Bok Yakaar de la commune de Fann-Point E-Amitié n’ont, apparemment, pas tiré les leçons de leur débâcle aux élections législatives de 2014 face à la coalition Taxawu Dakar. Minée par des querelles de leadership atour du poste de coordonnateur du comité électoral de BBY de la commune, ladite coalition bât campagne en ordre dispersé. En face de Karim Fofana, coordonnateur du Comité électoral contesté, il y a le camp de Pape Mael Diop, Dg des ADS, qui sont tous du même parti(APR).

Si le Dr. Malick Diop, Dg de l’ASEPEX, « accepte malgré lui », de battre campagne aux côtés de Karim Fofana, Pape Mael Diop, lui, n’entend pas se ranger derrière ce dernier. Malgré la tentative de réconciliation du ministre des Finances, Amdou Ba, « patron de Dakar », le Dg des Aéroports du Sénégal(ADS) a décidé de faire cavalier seul en compagnie du néo-apériste, Maclick Noel Seck.

Cette division risque, tout de même, de faire perdre encore au candidat Macky Sall, la commune de Fann-Point E-Amitié au soir du 24 février. D’autant plus qu’au sein de la coalition, le doute commence à s’installer dans l’esprit des alliés. « Figurez-vous que Pape Mael Diop et Karim Fofana ne se saluent pas alors qu’ils sont du même parti. Ils doivent travailler ensemble pour la réélection du président plutôt que de se chamailler pour des histoires de préséance. Et pendant ce temps, des candidats comme Ousmane Sonko et Issa Sall du PUR font une percée au Point E. », confient nos sources.

Les 7 millions de discours

Mais il n y a ces querelles de leadership qui minent coalition BBY au de la commune de Fann-Amitié-Point E. La subvention allouée au comité électoral divise les alliés de la mouvance présidentielle. Certains pensent qu’il n y a pas de transparence autour des 7 millions F cfa que le comité a reçus de la part du président de la République pour appuyer les coalitions durant cette campagne électorale.

« Nous ne savons pas comment ces 7 millions sont gérés par Karim(Fofana). Il soutient aussi avoir débloqué 5 millions F cfa sortis de sa propre poche, pour les rajouter aux 7 millions alloués. Mais nous n’avons aucun moyen de le vérifier d’autant que l’argent est géré par la trésorière qu’il a lui-même désignée »., confient nos interlocuteurs.

Contacté par Daka7, Karim Fofana se défend et accuse ses détracteurs de lui faire un mauvais procès. Voici sa réponse: « Ce n’est personne d’autre que mes amis qui ont été recalés à la tête de la coordination. La coalition a donné 7 millions qui ont été remis à la trésorerie qui gère et qui fonctionne parfaitement ».

 

Dakar7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.