Modern technology gives us many things.

Wade joue sa dernière carte…Ça passe ou ça casse !

0

Wade rentre par avion spécial ce jeudi pour un seul objectif : empêcher la tenue de l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Comment va-t-il s’y prendre ?

Wade est vieux. Il a 93 ans. Peut-il à lui seul empêcher la tenue d’une élection ? Il compte sur ses partisans : le PDS, son parti et les Karimistes, les fidèles mouvements de son fils Karim. Et les alliés politiques de Wade ? Ils sont presqu’inexistants puisque les plus importants ont rejoint des candidats à la présidentielle.

Le PDS et les Karimistes pourront-ils empêcher le scrutin de se tenir ?

Wade a-t-il toujours la même force de frappe ?

Wade joue sa carte politique la plus « improbable » de sa vie.

Il n’est pas candidat. Son fils non plus. Et son parti n’a aucun candidat. Alors pourquoi cet acharnement ?

Un entêtement qui n’a d’autre mot qu’un amour démesuré pour son fils Karim Wade.

Et aujourd’hui Wade va devoir mesurer sa force…

Mais il oublie une chose : le Sénégal d’aujourd’hui n’est pas celui de 1993 ou 1998…C’est le Sénégal de 2019.

Et il veut engager les Sénégalais dans une opération de sabotage d’un rendez-vous constitutionnel.

Attendons de voir si le peuple le suivra…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.