Modern technology gives us many things.

Regardez comment le Front de Wade est vide…

0

Dans sa déclaration télévisée d’hier mardi, le président Wade a annoncé qu’il compte empêcher la tenue de l’élection présidentielle du 24 février avec le Front de Résistance.  Ce front existe bel et bien mais il n’a plus cette force d’antan…

Le front de résistance

Le Front démocratique et sociale de résistance nationale (Frn) est né le jeudi 12 avril 2018 pour un objectif précis : « lutter contre les manipulations constitutionnelles et électorales au Sénégal».

A cette époque, cette nouvelle plateforme regroupait toutes les forces politiques de l’opposition dont le mouvement Le PDS de Wade, Rewmi de Idrissa Seck, And Dolel Khalifa de Khalifa Sall, And jef de Mamadou Diop Decroix,  Bokk Gis-Gis de Pape Diop, Act d’Abdoul Mbaye, FSD/BJ de Cheikh Bamba Dièye, Pastef d’Ousmane Sonko, Pur de Issa Sall, PTP de Me El Hadj Diouf, Tekki de Mamadou Lamine Diallo, République des valeurs de Thierno Alassane Sall ainsi que de quelques organisations syndicales. Mais les chefs de Partis cités plus haut sont réunis au sein de la conférence des leaders du FRN.

Aujourd’hui ce front est dégarni

Rewmi est candidat donc il ne suivra pas Wade. Pastef et le PUR présentent aussi des candidats. Ils ne vont pas suivre le combat du front. Bokk Gis-Gis, Act, FSD/BJ, Tekki ont décidé d’apporter leur soutien à des candidats à la présidentielle. Ainsi ils ne feront pas partie du combat du FRN. Alors qui suivra Wade dans son combat ?

Abdoulaye Wade risque de se retrouver seul dans le combat qu’il veut livrer en trois phases : avant l’élection, pendant l’élection et après l’élection. Encore qu’il faudrait qu’il ait de la force car Wade est trop vieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.