Modern technology gives us many things.

L’acteur Liam Neeson accusé de racisme…

0

Après ses propos choquants dans une interview accordée à The Independent, Liam Neeson a évoqué les accusations de racisme, ce mardi 5 février, sur le plateau de « Good Morning America ».

Il disait avoir eu la vengeance dans la peau. Lundi 4 février, Liam Neeson accordait une interview à The Independent, à l’approche de la sortie de son film « Cold Pursuit ». Dans cet entretien, l’acteur de 66 ans révélait avoir déjà eu envie de tuer un homme Noir, suite au viol d’une de ses amies proches. « Ma première réaction, ça a été de lui demander qui avait fait ça. De quelle couleur était-il ? Elle a dit que c’était un homme noir […] J’ai traîné dans la rue avec une matraque, en espérant que quelqu’un m’interpellerait. J’ai honte de le dire. Et je l’ai fait pendant peut-être une semaine. J’espérais qu’un bâ**** noir sortirait d’un bar et essaierait de se battre avec moi. Pour que je puisse le tuer », affirmait l’Irlandais. Dans la foulée, les internautes sont montés au créneau, accusant la star de « Taken » de racisme.

Face au tollé, Liam Neeson a décidé de se défendre. Ce mardi 5 février, le comédien était invité sur le plateau de l’émission « Good Morning America », diffusée sur la chaîne américaine ABC. « Je ne suis pas raciste », a-t-il d’abord annoncé. Liam Neeson ajoute ensuite que si l’agresseur de son ami avait été « Irlandais, Ecossais, Britannique ou Lituanien », il aurait éprouvé la même soif de sang. Selon Liam Neeson, le viol avait eu lieu il y a une quarantaine d’années. « Je suis sorti volontairement dans les quartiers noirs de la ville, en cherchant à me faire attaquer […] J’ai cherché de l’aide, je suis allé voir un prêtre », a-t-il ajouté. « J’essayais de faire preuve d’honneur et de défendre mon amie de manière médiévale », a ensuite conclu Liam Neeson. De quoi faire taire la polémique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.