Modern technology gives us many things.

Italie : une ville avec une population en baisse offre 9 000 euros aux nouveaux arrivants

0

Une ville italienne offre aux nouveaux résidents 9 000 euros pour aménager et avoir un bébé. Locana, une ville du nord-ouest de l’Italie, connaît une population en décroissance et le maire offre des récompenses en espèces afin d’attirer davantage de familles dans cette communauté.

Le maire de Locana prend donc les grands moyens et suggère de dédommager les familles qui emménageront dans sa municipalité. La subvention de plus de 13 000$ CAD (€9000) est répartie sur trois ans. Les familles doivent compter au moins un enfant et gagner, au minimum, 9000$ annuellement.

 

Giovanni Bruno Mattiet, maire de Locana, a fait cette offre dans l’espoir de sauver la communauté en voie de disparition.

Au début, Mattiet avait fait appel aux Italiens ou aux étrangers déjà installés en Italie pour s’installer à Locana, mais la réponse n’était pas encourageante. Il étend également son offre aux non-Italiens résidant à l’étranger.

En entrevue à CNN, le maire Giovanni Bruno Mattiet a expliqué être particulièrement à la recherche de jeunes professionnels qui ont envie de gérer une entreprise. Des douzaines de magasins, bars et restaurants sont fermés et n’attendent que de nouveaux propriétaires.

La ville puise ses revenus de la vente d’hydro-électricité qu’elle vend à l’Italie. En plus des coffres municipaux bien garnis, Locana est située au coeur du parc national Gran paradiso, un terrain de jeu paradisiaque pour les amateurs de plein air.

 

L’année dernière, il y a eu 40 décès dans la ville mais seulement 10 bébés sont nés, avec un ratio similaire les années précédentes.

La population de Locana a été réduite à moins de 1 500 personnes sur les 7 000 habitants qui vivaient à Locana au début des années 1900.

M. Mattiet, maire de Locana, a déclaré à CNN:

« Les gens sont partis à la recherche d’un emploi dans les grandes usines de Turin. Notre école risque chaque année de fermer en raison du nombre réduit d’élèves. Je ne peux pas permettre que cela se produise. »

 

Afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.