Modern technology gives us many things.

Le Port de Dakar veut enfoncer la Voile d’or au fond de la mer

0
Rien ne va plus entre le Port Autonome de Dakar et la Voile d’or qui est sous la menace de fermeture. En terme plus clair, la plage de la Voile d’or risque de baisser pavillon. Et pour cause, c’est le Port Autonome de Dakar qui lui réclame une redevance de plus de 238 millions de francs. Une somme que la direction générale de la Voile d’or juge anormale car ayant toujours payé pendant les trimestres. Entre 2015 et 2018, elle a payé  un cumul de redevance de plus de 139 millions  de redevance sur le domaine maritime publique, une dette contractée par l’ancienne direction. Avec une diminution de la surface corrigée après la correction, le Port continue de calculer sur l’ancienne surface qui était de 16264, après la correction cette surface corrigée est revenu à 13000 équivalent à 12 millions de francs de redevance.
Au même moment, le Port Autonome de Dakar a barré la route principale menant à la plage en louant à des sociétés de transports de poids lourds l’espace ce qui  en barrant l’accès, impacte négativement sur le chiffre d’affaire et la production de la boite.
Revenant sur le différent qui leur oppose avec le Port Autonome de Dakar, le collectif des travailleurs de la Voile d’or dit toujours avoir payer ses obligations sociales. Ce qu’il ne comprend pas pourquoi se retrouver avec une ardoise .
Apres que la Voile d’or ait adressée plusieurs correspondances au Port Autonome de Dakar sur la diminution de la redevance trimestrielle, la direction se retrouve avec une facture de 150 millions. En lieu et place, ce sont des menaces de fermeture que la boite reçoit. Une chose que le collectif des travailleurs juge anormal. Car si tel est le cas, ce sont plus de 50 pères de familles qui risquent de perdre leur emploi ce que la direction  ne veut pas entre et compte engager le combat avec le Port Autonome de Dakar.
Pour cela, le collectif interpelle le Président Macky Sall, le Premier Ministre et le Ministre de l’Emploi et du Travail.
La Voile d’or créée en 1983  qui est la seule plage qui répond aux normes, accueille des adeptes de l’eau, des randonneurs qui terminent parfois leur circuit avec une collation, des colonies de vacances et des touristes. Une zone très fréquentée qui pousse le collectif des travailleurs à tout faire pour sauver leur emploi à tout prix.
Abdou Dia pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.