Modern technology gives us many things.

La France a offert aux services de sécurité du Sénégal des ordinateurs vérolés

0

Les attaques matérielles et logicielles au niveau de la chaîne logistique sont plus répandues qu’on ne le pense. Si les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l’Allemagne pratiquent ce type de piratage pour subtiliser des données d’autres pays, la France n’est pas en reste. Selon un journaliste spécialisé dans les question de Cybercriminalité et de Cybersécurité a publié vendredi 25 janvier 2019 sur le site 01Net, un article expliquant comment la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) française a procédé pour espionner les services de sécurité du Sénégal.
« La DGSE aurait ainsi réussi, dès 2002, à livrer des ordinateurs et des fax vérolés aux services de sécurité du Sénégal. Ces équipements auraient permis d’accéder, dès 2004, à toutes les données qui transitaient par eux. Pratique. », affirme le journaliste français.

En effet, selon des documents d’Edward Snowden, les services chinois ont déjà réalisé de telles attaques en insérant des malwares dans les logiciels BIOS des fournisseurs américains American Megatrends et Phoenix Technologies. Les services secrets américains redoutent également les actions de la part des Russes qui auraient « de l’expérience avec des opérations au niveau de la chaîne logistique ». Les éditeurs de logiciels russes qui ont pignon sur rue aux Etats-Unis sont particulièrement pointés du doigt.

01Net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.