Modern technology gives us many things.

Saccage présumé du siège du Pasteef: démonstration d’un mensonge planifié (Diaraf Sow)

0

La soit distante attaque du siège du Pastef de Yoff n ‘ est en réalité qu’ un vilain mensonge monté de toute pièce par des experts en la matière.
En effet, nous allons tranquillement vous démontrer les éléments qui prouvent la thèse d ‘ un mensonge planifié par Ousmane Sonko .
1- LES 20 MN: Birame Souleye Diop aurait été appelé par un des cadres du Pastef en réunion jusqu’à 2 h du matin passé; lui informant de la présence d ‘ « individus lourdement armés » au siège du Pastef de Yoff. Il était 2h 40. À 3 h, les assaillants sont à l ‘ Intérieur du siège. 20 MN qui suffisaient largement aux forces de l ‘ ordre d ‘ intervenir.
Questions:
– Pourquoi ne pas appeler les forces publiques dont leurs bases étaient tout prêt au lieu d ‘ appeler Birame Souleye Diop.
2-LES PORTABLES:
– Si on a la liberté d ‘ appeler Birame Souleye Diop, donc on doit avoir la liberté de prendre des images ou des vidéos des assaillants or malgré les portables qui étaient là disponibles, aucune image des assaillants!
– Ces mêmes portables ont été utilisés pour poster des images du siège saccagé à la page Facebook d ‘ Ousmane Sonko et une certaine presse qui semblait attendre ses images comme par magie, les assaillants ont disparu, ni vus, ni connus…
– Par mesure de prudence, les assaillants auraient dû saccager les téléphones portables mais que ni ni
– Ces téléphones pouvaient également être utilisé pour contacter rapidement des militants de Yoff comme ce fut l ‘ attaque de la Mairie de Mermoz-Sacré-Cœur.

3- LES VOISINS
Les faits se sont déroulés dans un quartier populaire. Pourquoi personne n ‘ a rien vu, rien entendu; même pas les gardiens aux alentours.
Pourquoi aucune résistance n ‘ a été noté de la part de personnes connues par leurs violences verbales
4- LES ASSAILLANTS: Tantôt qualifiés de « lourdement armés », tantôt qualifiés d ‘ « armés de coupe-coupe. Pourquoi aucune image n ‘ a été prise. Même pas de leurs véhicules au départ.
5- LE MATÉRIEL SACCAGÉ
Avec quels matériels des chaises neuves superposées ont elles été perforées: pas avec un coupe-coupe, en tout cas ! Impossible de faire tout cela en 20 mn !
6- LES DEUX THÈSES D ‘ ACCUSATION :
– Accusation du Ministre Abdoulaye Diouf Sarr dont des militants ont hué Sonko
-Accusation des « gros bras » du Ministre Mame Mbaye Niang.
Tout cela pour démontrer que ceci n ‘ est qu’ un mensonge de plus mal planifié.
Me Diaraf Sow SG Adaej

Me Diaraf SOW  Secrétaire Général National ADAE/J

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.