Modern technology gives us many things.

Kédougou : Les ASP jouent pleinement leurs rôles…

0

La Direction générale de l’Agence de Sécurité de Proximité  a organisé ce jeudi 24 janvier 2019 une journée d’évaluation de l’action des ASP dans la région de Kédougou. La cérémonie officielle  a été présidée par M William Manel, Gouverneur de la Région.

Cette évaluation s’est déroulée en présence d’une délégation  conduite par M Papa Khaly Niang, le Directeur général des ASP en compagnie du colonel Wardini,  Directeur des opérations, de M Moussa Bâ, Directeur des ressources  humaines entre autres.

kédougou
Le gouverneur de Kédougou (au centre) et le DG des ASP (à droite)

Au nom des élus locaux, M Samba Camara, le  maire de Fongolimbi a magnifié les missions accomplies par les ASP dans les différentes collectivités territoriales de la région de Kédougou.

«Cette journée d’évaluation du travail des ASP est d’une importance capitale. Nous sommes mieux placés pour interpréter le travail des ASP. Ils remplissent leurs missions de façon correcte et exemplaire » a-t-il témoigné non sans plaider pour le déploiement d’ASP dans les communes qui n’en disposent pas encore  mais également pour la mise en œuvre d’un plan de  carrières professionnelles pouvant faciliter l’insertion des ASP.

Dans le même sillage, le commissariat urbain de Kédougou et la gendarmerie ont à leur tour apporté des témoignages sur l’apport des ASP dans le bon fonctionnement de leurs activités de maintien de l’ordre et de la sécurité publique.

« Les ASP  sont des gens corrects et disciplinés dans le travail. Ils nous apportent une grande satisfaction dans notre travail difficile et sensible. Ils connaissent la mission de la  police, de la gendarmerie. Ils connaissent également les limites de leurs prérogatives » ont-ils reconnu.

Il faut dire que  dans cette journée, il s’agit de capitaliser les acquis, de tirer des leçons, pour pouvoir ensuite améliorer les résultats enregistrés durant les 5 dernières années.

« C’est avec un immense plaisir  de parler des 5 ans d’exercice des ASP. Cette évaluation va en droite ligne avec la politique d’émergence du pays, à travers son volet  renforcement du capital humain. Le chef de l’Etat nous a instruit d’évaluer pour mettre en place une loi d’orientation sur le volontariat. L’espoir est permis avec cette évaluation. Nous avions réalisé beaucoup de choses. Notre priorité, c’est l’insertion des ASP pas seulement dans la fonction publique mais aussi dans le secteur privé. Nous avons répertorié 72 métiers. Des ASP ont été intégrés dans le personnel de surveillance des aéroports. A Kédougou, il y a beaucoup de choses à faire.  Nous allons  organiser avec l’ONFP des formations  selon les réalités socio économiques du terroir. Cette évaluation nous permettra de voir comment intégrer les ASP  dans la police, la gendarmerie et dans les autres corps. L’espoir est permis. Nous sommes dans de très bonnes dispositions pour augmenter le pécule. Nous avons proposé que les services utilisateurs puissent dégager une ligne budgétaire pour les ASP » a laissé entendre M Papa Khaly Niang, le Directeur général de l’Agence de Sécurité de Proximité.

Il a par ailleurs invité les ASP à se mettre  à la disposition des populations et des autorités dans le processus d’organisation de l’élection présidentielle de février 2019.

M William Manel, le Gouverneur de région a exprimé sa joie d’accueillir cette caravane de l’Agence de Sécurité de Proximité et a plaidé pour les ASP évoluant en zones enclavées.

« Les ASP ont fini de convaincre. Nous sommes satisfaits de l’engagement des ASP. Les ASP sont aujourd’hui des agents de développement. Ils sont devenus indispensables. Nous sommes épaulés sur le terrain et dans l’administration. Ils ont gagné leur place par leur travail, leur discipline. Les ASP nous ont permis d’être à la hauteur des attentes des populations. Au terme de cette évaluation, d’autres perceptives seront mises en place pour l’avenir des ASP.  Les ASP sont des agents irréprochables à tous les niveaux. L’Etat peut compter sur ces jeunes. L’Etat doit renforcer leurs capacités. Les ASP doivent être soutenus, accompagnés. Si toutefois, des opportunités se présentent, il faudrait donner des faveurs aux ASP qui sont dans des endroits enclavés ».

Des diplômes de reconnaissance ont été attribués aux ASP qui se sont distingués pendant ces cinq dernières années.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.