Modern technology gives us many things.

Invalidation de la candidature de Khaf : « Une cabale politique »

0

Le verdict du Conseil constitutionnel a fait sortir le professeur Issa Sall de ses gongs. Le candidat déclaré de Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) qui a vu son dossier de candidature validé provisoirement par le Conseil constitutionnel est d’avis que tout ceci était prévisible. Il a fait allusion à l’invalidation des candidatures de de Khalifa Ababacar Sall de Taxawu Senegaal et de Karim Wade de la coalition « Karim Président 2019 ».

Pour lui, l’invalidation de ces deux dossiers était prévisible. D’autant plus que Khalifa maire de Dakar avait des ambitions politiques. « Khalifa  Sall a été approché pour qu’il l’accompagne. C’est quand il a refusé que tous ces ennuis judiciaires ont commencé. Les poursuites et l’invalidation de sa candidature font l’objet d’une cabale politique ».

Le candidat du PUR persiste : « Le rejet de Khalifa Sall n’aurait certainement pas surpris d’aucuns. D’autant plus que vous avez constaté que même son procès a été accéléré. Et pour ce qui est de Karim Wade. Cela se dessinait depuis longtemps. Dans la nouvelle loi, il est dit expressément qu’on ne peut être candidat quand on n’est pas électeur. Or au dos de la carte de Karim Wade, il est inscrit « non inscrit sur les listes électorales » ».

Le Pr Issa Sall a exclu, sur les ondes de la Rfm reprise par Pressafrik, toute idée de boycott. « Le faire ce n’est pas respecter les sénégalais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.