Modern technology gives us many things.

PrEP: le comprimé miracle anti-sida…Ça existe !

0

Le comprimé magique est pourtant disponible en France depuis un peu plus de deux ans. La PrEP, abréviation de « prophylaxie pré-exposition », est un médicament préventif. C’est-à-dire destiné à des gens qui ne sont pas infectés par le sida, pour éviter qu’ils ne le deviennent. « C’est comme si vous preniez un Doliprane, au cas où vous auriez mal à la tête pendant la journée. Ou comme si vous faisiez une petite chimiothérapie, en prévision d’un éventuel cancer », ironise Jérôme André, président de HF Prévention, une association qui propose notamment des dépistages VIH sur le terrain.

Inféodés à leur pilulier, mais débarrassés de l’angoisse du sida

Pour l’instant, pas question de proposer la PrEP à tout le monde ; seules les populations les plus exposées peuvent y prétendre. C’est-à-dire les « hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes » (HSH, dans le jargon), qui représentent 40 % des contaminations annuelles. Les personnes nées en Afrique subsaharienne comptent également pour 40 % des contaminations, mais elles sont manifestement plus difficiles à mobiliser et à convaincre. Si bien qu’à ce jour ce sont entre 8 000 et 10 000 individus, appartenant pour leur écrasante majorité à la communauté homo, qui utiliseraient la PrEP. Inféodés à leur petit pilulier, soumis à un suivi médical tous les trois mois, mais débarrassés de l’angoisse avec laquelle ils vivaient d’être frappés par le virus du sida.

Car les études sont formelles, quand l’observance est bonne, c’est-à-dire quand le médicament n’est pas oublié sur la table de chevet, c’est efficace…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.