Modern technology gives us many things.

La famille d’un homme tué rend publique une vidéo de l’intervention

7

La famille de Pierre Coriolan, abattu par des policiers de Montréal le 27 juin 2017, a rendu publique une vidéo tournée par un voisin de la victime lors de l’intervention. À la lumière de ces images, elle poursuit la Ville de Montréal pour dommages moraux et punitifs.

Deux proches de M. Coriolan réclament 50 000$ en dommages moraux et ainsi que 50 000$ en dommages punitifs.

«Cette poursuite vise à mettre en lumière les comportements hautement inadéquats des policiers, entre autres, envers les populations vulnérables», a argué Me Virginie Dufresne-Lemire, l’avocate qui représente des membres de la famille, selon ce que rapporte Tva Nouvelles.

Le 27 juin 2017, vers 19h, un appel entre au central 911 : un homme détruit des objets dans son appartement. Quelques minutes plus tard, Pierre Coriolan, un homme noir de 58 ans en crise, sera abattu par le SPVM.

Une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a été ouverte. Douze enquêteurs font partie de l’enquête.

Sur la vidéo, on n’assiste qu’à la fin de l’intervention des policiers du SPVM, relate ICI Grand-Montréal. «On entend d’abord un coup de taser. On entend ensuite M. Coriolan qui crie. On entend ensuite un deuxième coup de taser. Ensuite on entend des coups non identifiés. Ensuite on revoit M. Coriolan qui est à genoux et les policiers qui lui retirent dessus. Et par la suite, on voit M. Coriolan qui s’effondre à terre», a relaté Me Virginie Dufresne-Lemire, citée par Radio-Canada.

 

 

 

quebec.huffingtonpost

7 commentaires
  1. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

    J`ai été personnellement victime d`une pareille violence avec un pistolet armé pointé vers ma tête pour ouvrir le feu et tuer. Je dis bien TUER.

  2. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

    J`ai été personnellement victime ici à MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA d`une pareille violence avec un pistolet armé pointé vers ma tête pour ouvrir le feu et tuer. Je dis bien TUER. Mais moi, j`ai été clair et je le réaffirme. Toute la violence exercée contre ma personne par le TRÈS VIOLENT SYSTÈME IDENTITAIRE COLONIAL D`APARTHEID À RACISME ET DISCRIMINATION SYSTÉMIQUE ne va pas rester comme ça sans suite.

    1. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

      Il faut aussi savoir que depuis un certain temps, l`Agence Canadienne des Services Frontaliers ouvre et saccage mes bagages à chacun de mes voyages. Certains de mes appels et communications téléphoniques sont régulièrement détournés même si je compose les bons numéros. Un jour, c`est une femme qui a décroché, m`a appelé, etc. Certains des courriers postaux que je devrais recevoir avaient été détournés dans le passé. Des universités francophones québécoises de souche ont aussi saboté certains de mes examens. Il fut également un temps où les policiers du Québec (SPVM, SURETÉ DU QUÉBEC) tentèrent de me cogner avec leurs voitures de services, parfois avec les voitures de STATIONNEMENT MONTRÉAL. Parfois, ils se retrouvent avec des voitures de télécommunication à l`image de celles qu`on voit toujours dans les rues de Montréal.

      1. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

        De 2011 à 2018, la cabale (à MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA) a été sans répit jusqu`à ce jour où le pistolet armé a été pointé vers ma tête POUR TUER. En 2013 déjà, j`avais contacté par téléphone la Ligue des Droits et Libertés du Québec. J`ai suis tombé sur la boite vocale de la Mme où j`ai laissé un message vocal. Je reviendrai avec les événements de la nuit du 27 au 28 décembre 2013.

        1. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

          J`ai écrit à de hauts responsables des universités concernées dont le Recteur. Les Ombudsmans concernées ont été informées et tenues au courant de la situation. Malheureusement, le TRÈS VIOLENT SYSTÈME IDENTITAIRE COLONIAL D`APARTHEID À RACISME ET DISCRIMINATION SYSTÉMIQUE AU QUÉBEC AU CANADA a voulu me montrer qu`elle est chez lui où les noirs, les autochtones et les minorités visibles n`ont pas à obtenir justice.

          1. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

            Pour la petite histoire, lorsque ma communauté me cherchait ce jour là, arrivée à la police, les policiers blancs québécois de souche auraient dit qu`ils ne savaient pas où j`étais. Pourtant, j`étais bel et bien dans leurs locaux. Sacré police des blancs québécois de souche ! Mais ils ont fini par avouer sachant que ma communauté a su de façon sûre et certaine que j`étais bel et bien dans les mains de la police des québécois de souche. Les gens savaient également que des lobbys « soucheistes » voulaient m`abîmer et me détruire à tout prix. Dès lors, un premier rapt ne pouvait prospérer. Il fallait avouer.

  3. Libasse de MONTRÉAL AU QUÉBEC AU CANADA dit

    Il faut aussi savoir que depuis un certain temps, l`Agence Canadienne des Services Frontaliers ouvre et saccage mes bagages à chacun de mes voyages. Certains de mes appels et communications téléphoniques sont régulièrement détournés même si je compose les bons numéros. Certains des courriers postaux que je devrais recevoir avaient été détournés dans le passé. Des universités francophones québécoises de souches ont aussi saboté certains de mes examens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.