Modern technology gives us many things.

La « Sonkomania » ou le virus de la blablaterie…

0

À quarante-quatre jours des élections présidentielles sénégalaises, l’opposition semble être atteinte d’un certain virus dénommé « sonkomania ». Terme créé à partir du nom de ce candidat à la candidature pour les élections présidentielles sénégalaises prévues le 24 Février de cette année, et qui excelle par ailleurs dans les sorties médiatiques frisant le ridicule et ne se reposant que sur des suppositions on ne peut plus… abracadabrantes. Cet ancien pensionnaire des impôts et domaines, fonctionnaire radié pour faute grave, a, semble-t-il, contaminé toute cette horde qui compose l’opposition sénégalaise. Une opposition à la limite égarée car composée de très vieux loups, ayant duré dans les « starting-blocks » et n’ayant jamais atteint la barre des 15% de l’électorat à une quelconque élection, et qui, maintenant, préfèrent se ranger derrière un nouveau-né dont les allégations ne souffrent d’aucune exactitude. Je ne parle même pas de ses amples connaissances en géographie (il compare Taïwan à Diourbel et prétend que ce dernier est plus vaste que le premier), mais de ses connaissances dans tout ce que l’on pourrait imaginer (un omniscient en quelque sorte).

Ce monsieur prétend vouloir lutter contre la corruption des élites, la souveraineté nationale mise en mal, et ne tarit pas de critiques acerbes contre SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal.Pour en revenir à la politique, de l’avis du leader du Pastef, les Sénégalais ne semblent pas comprendre l’enjeu du moment. Encore un élan impulsif et suffisant ! C’est dire encore une fois que Sonko considère ses compatriotes comme étant des »écervelés car ne comprenant rien! Il nous rappelle cet autre de la dynastie wadienne que son père considérait comme le plus intelligent et le plus travailleur des tous les fils! Effectivement, son père (qui n’est autre que le prédécesseur de l’actuel Chef de l’État) avait raison sur ce point, car son intelligence lui a permis de gruger le peuple sénégalais de près de deux cents milliards!

Pour revenir un peu à Ousmane Sonko, les journalistes qui l’attendaient à la conférence de presse qu’il avait lui-même convoquée, sont restés sur leur faim, puisqu’il ne s’y est pas présenté.

Après l’affaire des 94 milliards « Atlas-Mercalex », ses deux cabinets (et rappelez-vous de son speech télévisé, diffusé le 31 décembre 2018 par une télé de la place…Tout le monde pensait qu’il avait oublié le nom  de son cabinet. Non! Il avait hésité car ne voulant pas donner le nom de son autre cabinet, en lieu et place de celui qu’il a voulu déclarer); le voici maintenant éclaboussé par un nouveau scandale de corruption: « Tullow oil ». En effet, des notes confidentielles du Directeur financier de cette entreprise, auraient recommandé de verser 195 000 dollars (plus de 100 millions de francs CFA) au leader de Pastef pour mener à bien sa campagne de dénonciation contre le gouvernement du Sénégal sur la gestion des ressources naturelles, c’est à dire, ni plus ni moins, une opération télécommandée depuis l’extérieur, pour déstabiliser le pays.

Mais encore une fois, les critiques de ce « micro ambulant » ne sont que contrevérités et allégations fortuites. Pourquoi ne s’est-il pas rendu à la conférence de presse? Fuirait-il les questions des journalistes? Aurait-on touché la corde sensible avec ces révélations qui nous confortent dans notre analyse selon laquelle il était un véritable mythomane? Un trafiquant de personnalité aussi clair et limpide qu’un ciel dépourvu de lune et d’étoiles? En tout cas, le constat est que la taupe vient de se terrer! Et l’on se demande quel intérêt cette société pétrolière aurait à soutenir un candidat d’un pays où, du pétrole a été découvert et dont l’exploitation ne sera effective qu’en 2022? Sonko, le masque que tu as mis sur ton visage va tomber dans un très proche avenir et tous les Sénégalais sauront réellement que, les qualificatifs que tu veux étiqueter le Président Macky Sall sont en réalité les tiens !!!

Malheureusement, notre opposition irréfléchie et immature semble avoir copié vos méthodes peu orthodoxes. En effet, beaucoup de ces pies se veulent être, maintenant, vos potaches en matière de dénigrements, de suppositions hallucinantes et hallucinogènes, de contrevérités, de haine, et j’en passe….visant à, non seulement à ternir l’image de SEM Macky Sall, mais aussi à pousser les populations à se soulever afin que le pays soit ingouvernable.

Madické Niang (se cachant derrière une confrérie religieuse) et Bougane Guèye Dany (faisant de même avec son groupe de presse) sont tous deux originaires de Saint-Louis. Seulement, ils n’ont jamais rien fait pour leur ville d’origine, et voudraient gouverner le pays. Le premier, pendant toutes les années qu’il a passées dans un gouvernement, n’a jamais rien fait pour sa ville. Le second, quant à lui, est dans le même cas et dit à qui veut l’entendre qu’il a créé beaucoup d’emplois. Effectivement, mais dans son propre intérêt.

Les deux « K »(Khalifa et Karim) ont maille à partir avec la justice, à cause de deniers publics dilapidés.

Idrissa Seck (l’homme aux slogans, celui qui à chaque élection à laquelle il a participé voit sa notoriété s’effondre) semble muet depuis un certain temps. Sa stratégie actuelle n’augure rien de bon car, comme tout le monde le sait, cet homme qui se prend pour le « parolier de la rue publique », a la langue la plus fourchue de l’arène politique.

Adjibou Soumaré, qui s’était éclipsé depuis, est revenu au bercail pour, lui aussi, briguer le suffrage des Sénégalais.

L’ancien Maire de Dakar, Pape Diop, croit aussi être porté dans le cœur des citoyens, au point de vouloir devenir le cinquième Président du Sénégal.

Toute cette horde semble avoir emprunté le chemin de la « sonkomania ». Les allégations mensongères, les insultes, les piques acerbes, les diffamations et autres inventions, ….rien n’est laissé de côté. Objectifs : ternir l’image de SEM Macky Sall et de son gouvernement, mais aussi et surtout déstabiliser le pays. Aidés en cela par une certaine société civile et par ce groupuscule dont tout le monde A MARRE, ils ont investi les réseaux sociaux et autres organes de presse pour cracher leur venin. Et, à les entendre débiner des sottises, l’on se demanderait ce que SEM Macky Sall et son gouvernement ont fait de bien depuis 2012 ! Le bilan négatif à 100% que ces gens présentent chaque fois que de besoin, reflète à suffisance la subjectivité dont ils font montre, uniquement pour être les nouveaux pensionnaires de l’Avenue Roume. C’est bien de briguer le siège présidentiel, mais être honnête et objectif ne constitueraient guère un mal. Pour paraphraser mon camarade et frère Mame Ousmane Diop, «Depuis son accession à la magistrature suprême le président Macky Sall ne cesse de travailler à améliorer les conditions de vie des populations sénégalaises dans ses différents segments à travers ses ambitieux programmes articulés autour du Plan Sénégal Emergent (PSE) ». Parmi ceux-ci, on peut citer entre autres le PUDC, CMU, PUMA, PRACAS, PRODAC ou les bourses de sécurité familiale qui sont des réponses pertinentes contre la pauvreté et les inégalités sociales.

En 2013, le taux de croissance du PIB était de 3.5%, 4.3% en 2014 ; 6.5% en 2015 ; 6.6% en 2016; 6.8% en 2017 et 7,2% en 2018; une première dans l’histoire économique du Sénégal, qui n’a jamais affiché un taux de 6% sur quatre années consécutives. Le président Macky Sall a très tôt pris conscience que seul le temps de l’action peut assurer un avenir radieux à la génération future. Il est l’initiateur de cette nouvelle stratégie de croissance qu’est le Plan Sénégal émergent, horizon 2035. Les 1.225,2 milliards de FCFA injectés en 2017 dans les dépenses d’investissement pour accélérer la transformation structurelle de l’économie auront bientôt un impact positif sur les conditions de vie des populations surtout rurales. A cela s’ajoutent les investissements sur la santé, l’éducation, l’environnement, l’agriculture, la recherche, la formation professionnelle et la protection sociale.

Le Sénégal est sécurisé pour de bon, donc promu à un avenir radieux, si le président Macky Sall est réélu en 2019. Il faut une mobilisation générale pour accompagner les orientations du Président de la République et de patienter pour voir venir les résultats. C’est pourquoi c’est un impératif, voire une nécessité pour toutes les forces vives de la nation mais plus particulièrement celles de la majorité présidentielle de se focaliser sur comment renforcer la deuxième alternance incarnée par le président Macky Sall. Et cela passe inévitablement par l’éveil des consciences sur la pertinence de continuer à accompagner le président Macky Sall avec son PSE qui a fini de faire tâche d’huile puisque prenant en compte l’ensemble des préoccupations et aspirations des populations sans exclusive.

Ce sont ces progrès et réalisations que les membres de notre opposition veulent balayer d’un revers de la main. C’est prendre les Sénégalais pour des demeurés, des aveugles ou des amnésiques que de vouloir leur faire croire que le Président Macky Sall n’a rien fait pour le Sénégal, et qu’il a un bilan négatif ! Chère hop-position, descendez de votre piédestal ! Allez sur le terrain au lieu de rester dans vos salons climatisés pour faire un soi-disant bilan du régime en place ! Arrêtez de vous prendre pour le Sénégal ! Les populations, plus intelligentes que vous connaissent pertinemment vos desseins ! Tout ce remue-ménage, toute cette agitation uniquement pour le pétrole! C’est à croire que ce liquide a commencé à noyer vos neurones au point que vos yeux ne voient plus que du….noir (couleur du pétrole brut). SEM Macky Sall est le candidat idéal, la meilleure carte pour un Sénégal encore plus Émergent !

Comme le disait le MESRI, le Professeur Mary Teuw Niane: «Heureusement que l’Océan a une grande faculté d’absorption, c’est pourquoi les éclats nés de paroles inappropriées et injustes finissent toujours par sombrer dans les profondeurs de l’oubli. »

Bacary Seck, Président et coordonnateur du M.A.C.K.Y

E-mail: seckbacary@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.