Modern technology gives us many things.

Revue de presse…Macky et Sonko à la UNE des quotidiens

0

Les sujets ayant trait à la politique et l’économie sont largement mis en exergue par les quotidiens parus vendredi.

En politique, le quotidien Enquête note qu’en perspective du scrutin présidentiel du 24 février, Macky Sall a dévoilé sa stratégie à ses alliés. « A l’issue d’une réunion de plus de trois tours d’horloge tenue, jeudi au palais de la République avec l’ensemble de ses alliés, le président sortant, Macky Sall, a mis en place une task-force devant lui permettre de venir à bout de l’opposition », écrit Enquête.

Sur le même sujet, L’As titre : « Macky Sall fait son casting » lors d’une « réunion marathon » des alliés de la mouvance présidentielle.

Sud Quotidien parle de « la guerre des réseaux !  » dans cette élection présidentielle. « Quoique la campagne électorale (….) n’ait pas officiellement ouvert ses portes, la quête de l’électorat a démarré, elle, depuis bien longtemps. Ainsi qu’en témoignent l’ouverture et le suivi méthodique de comptes sur les réseaux sociaux (….) par les candidats au fauteuil présidentiel (….) », écrit la publication.

La Tribune s’intéresse aux « enjeux » d’une élection « pas comme les autres » et écrit : « Sur la route menant à la présidentielle de 2019, le pouvoir et l’opposition ne se font aucun cadeau. Chaque groupe cherche à affaiblir l’autre. Une manière pour eux de démontrer que les enjeux de ce rendez-vous électoral sont énormes ».

« Et, ajoute la publication, il apparait clairement que le jeu en vaut la chandelle parce qu’il s’agira de séduire un électorat qui peut réélire le président sortant ou lui montrer la porte de sortie comme Me Abdoulaye Wade en a fait l’amère expérience en 2012. »

Le Quotidien s’intéresse à la stratégie de communication du candidat Ousmane Sonko, dans l’affaire d’un présumé détournement de 94 milliards de francs CFA par un fonctionnaire du ministère des Finances. Dans cette stratégie de communication, constate le journal, Sonko est passé de « l’offensive à la défensive ».

« Sonko a su vendre son image de +Monsieur propre+ autoproclamé et, à bien des égards, accepté comme tel par certains. Mais le voilà qui se retrouve dans une peau entachée de révélations qui sentent une mauvaise odeur. Vrai ou faux ? Il lui appartient de gérer ce qui est devenu une communication de crise », écrit Le Quotidien.

Au sujet de la polémique sur le titre foncier de 250 hectares soulevé par Ousmane Sonko, Vox Populi signale que « la société civile s’empare des 94 milliards ». Selon le journal, « Le forum civil et le COS M 23 interpellent le procureur de la République ».

Source A signale que la hausse du prix de l’électricité est « inéluctable » après 2019 « malgré les certitudes » de la SENELEC.

Citant une étude de la Commission de l’électricité dont il a eu connaissance, le journal écrit que « la SENELEC sera dans l’obligation d’effectuer une relecture des prix, car la fracture énergétique sera quasi-insupportable et l’Etat appliquera la vérité des prix par une hausse, (…) ».

Le Témoin met en exergue les 104 milliards de francs CFA (180 millions de dollars) d’appui budgétaire de la Banque mondiale en faveur du Sénégal et titre : « Perfusion record de la Banque mondiale ».

La signature de l’accord d’un deuxième appui budgétaire aux Réformes structurelles a eu lieu, jeudi, au ministère de de l’Economie, des Finances et du Plan. Le document a été signé par Amadou Ba, le ministre de l’Economie, et Louise Cord, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.

Le Soleil ouvre ses colonnes à Elhadji Ibrahima Sall, économiste, président de l’université polytechnique de l’ouest-africain, qui livre ses réflexions sur les réformes préconisées par le chef de l’Etat, sur le chômage des jeunes, les transformations que le Sénégal doit engager.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.