Modern technology gives us many things.

Élection : La Génération des forces citoyennes rappelle les règles du jeu

1

L’issue du parrainage a donné raison à notre organisation qui avait soutenu le projet de loi dans la forme mais qui l’avait aussi combattu dans le fond. Aujourd’hui tout ce bruit découle du manque de dialogue entre les acteurs dans le temps.
Ce qui est important maintenant c’est de se réjouir de la rationalisation des candidats par le conseil constitutionnel. Car ceci va permettre aux citoyens d’avoir une visibilité mais et surtout une lisibilité dans les programmes. Gérer un pays n’est rien d’un jeu d’enfant.
La Génération des Forces Citoyennes (GFC) conseille à l’opposition et au camp présidentiel d’arrêter les balivernes et de se mettre à l’épreuve. Etant donné que le Sénégal a toujours élu ou réélu son Président de la république dans l’absence de consensus sur le processus électoral. C’est l’éternel recommencement dans le viol des règles du jeu électoral.

En tant membre de la société civile, la Gfc déplore le manque d’objectivité dans certaines initiatives. Une situation qui a conduit à la naissance de la Plateforme des acteurs de la société civile pour l’indépendance de la justice. Et cela peut discréditer la société civile qui a comme mission  l’observation, la facilitation et la veille avant pendant et après.
Mais on reste toujours optimiste par rapport à une retrouvaille de toute la famille de la société civile pour une stabilité pré et post-électorale dans le pays.

Mame Cheikh Seck
Président GENERATION DES FORCES CITOYENNES (GFC)

1 commentaire
  1. Elou dit

    bravo gfc il faut cogner

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.