Modern technology gives us many things.

Karim Wade a renoncé à sa nationalité française depuis 2015…Voici les preuves

0

Si Karim Wade avait sa nationalité française en juin 2016, Le Sénégal n’aurait pas eu besoin de lui concocter un passeport diplomatique Sénégalais en urgence dans les locaux de la prison de Rebeuss  pour le faire partir en exil. Avec son passeport Français, il aurait pu partir en toute tranquillité vers Doha…

C’est parce que Karim Wade ne possédait plus sa nationalité française en 2016. Et ce n’est pas aujourd’hui comme le mentionne le journal libération que Karim a renoncé à sa nationalité sénégalaise pour participer à une élection doit il sait parfaitement qu’il ne sera pas candidat.

La manipulation

Nos confrères de libération, pourtant bien avisés, ont été manipulés par les « moutons «  libéraux de Wade  qui voulaient créer le buzz autour de leur candidat mais aussi de mettre la pression sur le pouvoir en montrant la détermination farouche de Karim Wade à combattre le régime de Macky par l’abandon de sa nationalité française.

Mais c’était sans compter avec la vigilance de xibaaru qui va vous montrer de la manière la plus simple que Karim a renoncé à sa nationalité depuis 2015.

L’histoire remonte au mois de mars 2015

Karim Wade a été désigné samedi 21 mars 2015 candidat à la présidentielle de 2017par les militants du Parti démocratique sénégalais (PDS). Le fils de l’ancien président a été élu à une écrasante majorité : 257 voix sur 268 votants. Cette investiture qui s’est faite en son absence.

Mais souvenez-vous…

Les libéraux rebelles, comme Modou Diagne Fada, commencent par évoquer la nationalité française de Karim et son impossibilité de se présenter à la présidentielle. Ils dénoncent un congrès sans débat et se lancent dans la guérilla anti Karim.

Et Wade fait une sortie pour dénoncer les fausses accusations et déclare que son fils sera bel et bien candidat s’il renonce à sa candidature française. Et c’est ainsi que depuis la prison Karim se prépare à la présidentielle et commence à apprendre le Wolof. Il dépose sa demande de renonciation à sa nationalité française en perspective de l’élection présidentielle de 2017 promis par Macky Sall.

Mais le référendum de 2016 est venu gâcher ses plans…

En juin 2016, il est gracié mais doit quitter le territoire sénégalais. Et comme n’ayant plus de nationalité française, le Sénégal opte pour le plan rapide en lui octroyant un passeport diplomatique en urgence.

Et depuis qu’il est au Qatar, Karim ne peut regagner la France car il n’a palus la nationalité Française et doit bénéficier d’un visa. Mais il lui faudrait pour cela un passeport valable, ce qu’il ne possède toujours pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.