Modern technology gives us many things.

Accusé d’avoir violé une femme mariée, Tyco Tatoo sera édifié le 16 janvier prochain

0

Accusé de viol par une de ses clientes, une femme mariée, Tyco tatoo a été attrait à la barre du Tribunal des flagrants délits pour la troisième fois. Pourtant, le célèbre tatoueur, de son vrai nom, Djibril Ndiogou Diop va devoir prendre son mal en patience. Car, le procès a été renvoyé au 16 janvier prochain pour que le juge puisse entendre la comparution de la plaignante, Warda Attam.

Il ressort de l’économie des faits que la dame voulait se faire tatouer une fesse et pour cela, elle devait être nue. Face aux enquêteurs, elle raconte : «je suis restée à quatre pattes devant lui durant 1 heure 30 minutes. À un moment donné, j’ai senti qu’il a tenté de me pénétrer». Poursuivant son récit, Warda Attam précise que son bourreau ne portait qu’un caleçon.

Toujours dans ses propos, la dame explique qu’elle s’est rhabillée avec hâte et a rejoint son ami, un certain Dème qui l’accompagnait pour la séance. Cela dit, ces allégations ont été battues en brèche par le prévenu. Et donne les raisons pour lesquelles il était torse nu. Pour lui, c’était pour éviter de tacher son t-shirt de l’encre de tatouage. Suite à cela, Tyco Tatoo a été placé sous mandat de dépôt depuis décembre 2018.

 

Actusen

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.