Modern technology gives us many things.

Football : Samuel Eto’o et Elhadj Diouf plaident pour l’Afrique

0

Des « légendes » du football africain, Samuel Eto’o en tête, ont plaidé dimanche à Dakar pour un sursaut d’orgueil du continent, diagnostiquant un manque de « caractère » et « d’organisation » alors que le Ballon d’Or africain qui sera décerné mardi dans la capitale sénégalaise couronnera à nouveau un joueur évoluant en Europe.

Les trois finalistes, les mêmes que l’an dernier, font les beaux jours du très huppé et très lucratif championnat anglais: l’Egyptien Mohamed Salah, tenant du titre et favori, et le Sénégalais Sadio Mané à Liverpool, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang à Arsenal.

Avec de tels joueurs, pourquoi aucun pays africain n’a-t-il jusqu’ici remporté une coupe du Monde ?

« On ne croit pas assez en nous », tranche l’ancien du Barça et de l’Inter Milan Samuel Eto’o, quadruple Ballon d’Or africain et meilleur butteur de l’histoire des Lions indomptables camerounais, interrogé lors d’une conférence de presse.

« L’Afrique manque de caractère et d’organisation », abonde El-Hadji Diouf, quart de finaliste de la coupe du Monde avec le Sénégal en 2002 et Ballon d’Or africain en 2002 et 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.