Modern technology gives us many things.

Présidentielle : « Il n’y a aucun moyen juridique qui empêcherait Khalifa Sall… »

0
« Il n’y a aucun moyen juridique qui empêcherait Khalifa Sall d’être candidat à la présidentielle de 2019. Aucun juge, ni magistrat, ne peut le faire », déclare-t-il sur Sud Fm reprise par Pressafrik. Selon lui, le fait que Khalifa Sall, bien qu’emprisonné, a fait la déclaration de sa candidature à la présidentielle, montre qu’il a la capacité, l’équipe et les moyens de mener sa campagne.

Donnant son point de vue sur la situation actuelle de la démocratie au Sénégal, Moussa Tine, a demandé notamment à « rétablir le climat de confiance » entre l’opposition et le pouvoir, mais aussi à régler le problème des irrégularités notées sur les listes électorales avec la Commission électorale nationale indépendante (Cena).

L’élection présidentielle du 24 février 2019, pour Moussa Tine, a plusieurs enjeux, principalement la question de la « bonne gouvernance ». « On ne peut pas imposer aux gens tout ce qu’on veut », dit-il, à l’endroit du président Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.