Modern technology gives us many things.

Le cadavre d’une femme dans une valise trouvée dans le bureau d’un professeur d’université

0

Le 20 août dernier, Cheung Kie, professeur à l’université de Hong-Kong (Chine), avait signalé la disparition de sa femme.  Cet enseignant en mécanique, âgé de 53 ans, avait expliqué aux policiers qu’elle s’était volatilisée à la suite d’une dispute.  Tout de suite, les enquêteurs ont trouvé son récit étrange.  Ils ont visionné la vidéosurveillance qui ne montrent pas son épouse quitter leur domicile. En revanche, on y voit le professeur sortir avec une grande boîte.  Les policiers ont fouillé son bureau à l’université et ont découvert à l’intérieur une valise. Du sang s’en écoulait.  Ils l’ont alors ouverte et ont trouvé le corps sans vie de son épouse. Vêtue que de sous-vêtements, elle avait autour de son cou, un fil électrique.  Selon les premières constatations, elle a été étranglée à mort.  Placé en garde à vue, le suspect a expliqué que son épouse et lui s’étaient disputés suite à un différend sur leur fille aînée.  Leur fille a alors quitté la maison suite à cette altercation. À son retour, sa mère n’était plus là. La jeune femme avait alors placardé dans la rue des avis de recherches, croyant son père sur parole…
Cheung Kie a été placé en détention provisoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.