Modern technology gives us many things.

Le juge Dème répond à Souleymane Téliko

0

«J’ai mené le combat à l’interne depuis dix ans. J’ai atteint mes limites, j’ai décidé d’intégrer les centres de décisions», a expliqué le juge démissionnaire de la magistrature Ibrahima Dème, invité ce samedi de «Ça me dit mag» (2sTv).

Souleymane Teliko, le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), réagissant à cette démission dans les colonnes de L’Observateur, a déploré «une véritable perte pour la justice», non sans, subtilement, pointer l’option de son ex-collègue qu’il «respecte» cependant.

«Quand on est en face d’un problème d’une telle nature structurelle, on a le choix entre deux attitudes : partir ou rester en menant le combat de l’intérieur», a posé le président de l’Ums. Qui a ajouté que beaucoup de magistrats ont choisi la deuxième option de l’alternative : se battre à l’intérieur du système.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.