Modern technology gives us many things.

Robert Mugabe s’en prend à l’Afrique du Sud

0

L’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, n’a toujours pas surmonté la situation qu’il a traversée avant sa démission. Il a déclaré que l’Afrique du Sud aurait dû à la place des négociateurs envoyer des troupes pour empêcher son éviction.

Mugabe estime qu’il a été trahi par ses voisins régionaux. Lors d’une interview accordée au journal Independent, il a déclaré :

Publicité

« Quand on regarde leurs conditions, à l’exception de l’Afrique du Sud, ils n’avaient pas la capacité d’intervenir. Mais l’Afrique du Sud aurait pu faire beaucoup plus. Elle n’a pas envoyé d’armée ».

Mugabe, qui a dirigé le Zimbabwe depuis l’indépendance a été évincé lorsque l’armée a pris le contrôle du pays et les législateurs du ZANU-PF ont lancé une procédure de destitution contre leur Président tant aimé.

A cette époque, le Président Sud-Africain, Jacob Zuma avait envoyé le ministre de la Défense Nosiviwe Mapisa-Nqakula et le ministre de la sécurité, Bongani Bongo, pour mener les négociations entre Mugabe et l’armée.

Il a été remplacé par Emmerson Mnangagwa, un favori de l’armée, que Mugabe avait limogé de son poste de Vice-Président.

Afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.