Modern technology gives us many things.

Vladimir Poutine largement réélu pour un quatrième mandat

0

Vladimir Poutine a réussi un pari impossible à perdre : être réélu, en pleine crise avec l’Occident, président de Russie pour un quatrième mandat de six ans.

Le président russe, Vladimir Poutine a remporté une victoire écrasante le dimanche 18 mars et obtenu un quatrième mandat pour diriger la Fédération de Russie. D’après les chiffres de la commission électorale, il aurait obtenu 76,67% des voix après dépouillement de 99% des bulletins, contre 63,6 % en 2012. Une victoire perçue comme un signe de la « confiance » et de « l’espoir » des Russes, selon l’homme fort du Kremlin.

Le taux de participation s’élève à 67,4 %, en hausse de 2 points par rapport à l’élection présidentielle de 2012.

Le président Poutine était le grand favori pour gagner l’élection. Le communiste Pavel Groudinine et le nationaliste Vladimir Jirinovski se voient créditer respectivement d’environ 11 % et 6 % des suffrages. Les cinq suivants se partagent les miettes. Les résultats ont été aussitôt contestés par l’opposition qui a dénoncé des milliers de fraudes et d’irrégularités. Cependant, le leader de l’opposition, Alexei Navalny, s’est vu interdire de se présenter.

Reuters a rapporté que la Commission électorale centrale de la Russie a reconnu qu’il y avait des irrégularités, mais pas assez pour rendre les résultats globaux illégitimes. Les partisans de Poutine ont déclaré que le résultat était une justification de sa position ferme envers l’Occident.

« Je pense qu’aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ils ont compris qu’ils ne pouvaient pas influencer nos élections », a déclaré à la télévision d’Etat Igor Morozov, membre de la chambre haute du parlement.« Nos citoyens comprennent dans quelle situation se trouve la Russie aujourd’hui. »

Le président réélu a fait une brève apparition, dans la soirée de dimanche, sur la place du Manège, près du Kremlin, pour célébrer les quatre ans de l’annexion de la Crimée. Il a brièvement remercié ses supporteurs. « Nous allons nous mettre au travail », leur a-t-il promis, avant de scander « Russie ! Russie ! »

Afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.