Modern technology gives us many things.

Côte d’Ivoire: Les artistes disent non à la tenue des élections sénatoriales

0

Ils sont nombreux ceux qui ont décidé de dire non à la tenue des élections sénatoriales du 24 mars prochain.

L’un des artistes ivoiriens Tiken Jah Fakoly en fait partie, à en croire une alerte qui fait la ‘’Une’’ de tous les journaux Ivoiriens ce jeudi 15 mars 2018.

L’auteur de la chanson « Mon pays va mal » s’est également prononcé sur les élections sénatoriales prévues pour le 24 mars prochain. Une institution « inutile » selon l’artiste.

Tiken Jah qui estime que le Sénat est inutile se dit prêt à user de certains moyens pour faire annuler cette élection.
«Le Sénat est inutile, et nous sommes prêts à battre le pavé avec l`opposition pour faire annuler cette élection des membres du sénat», a-t-il soutenu.

Concernant la présidentielle de 2020, la star du reggae s’oppose fermement à un 3ème mandat du chef de l’Etat actuel.
« Si le Président Ouattara veut briguer un troisième mandat il nous trouvera sur son chemin », a-t-il martelé.

Arrivé au pouvoir en 2011 suite à la crise postélectorale ivoirienne qui a fait plus de 3 000 morts officiellement, Alassane Ouattara a été élu en 2015 pour un deuxième mandat.

Lors d’un entretien accordé à France 24, le chef du gouvernement ivoirien avait déclaré: « A priori, je ne le ferai pas (3è mandat, ndlr). » Avant d’ajouter:  » En politique, on ne dit jamais jamais. Mais attendez 2020, vous connaîtrez ma réponse en ce moment-là ».

Tiken Jah Fakoly est né le 23 juin 1968 à Odienné, au nord-ouest de la Côte d’Ivoire.

Bien qu’issu d’une famille de forgerons, Fakoly découvre assez tôt la musique reggae et monte son premier groupe, Djelys, en 1987.

Il réussit peu à peu à se faire connaître au niveau national, puis international avec ses concerts.

Emeraude ASSAH

Crédit photo :  Radio canada

Afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.