Modern technology gives us many things.

Le cinéaste Burkinabè Idrissa Ouedraogo est décédé

0

Idrissa Ouedraogo, réalisateur burkinabè emblématique des années 1980-1990, est décédé « tôt ce matin (dimanche 18 février 2018) à 5h30 des suites de maladie à la clinique du Bois à Ouagadougou », a annoncé l’Union nationale des cinéastes du Burkina (UNCB) dans un communiqué. L’Etalon d’Or de Yennenga 1991 a quitté le monde du cinéma et celui des hommes à l’âge de 64 ans.

Dates clefs de Idrissa Ouedraogo

1954, 21 janvier : Naissance à Bankora (Burkina Faso)

1976-80 : Formation à l’Institut africain d’études cinématographiques de Ouagadougou

1981 : Réalisation du premier court métrage Poko

1981 : Fonde sa société de production Les Films de l’Avenir

1982-86 : Formation à l’Institut des hautes études cinématographiques (France)

1986 : Réalisation du premier long métrage Le choix (Yam Daabo)

1989 : Réalisation-production du premier long métrage Yaaba (Grand-mère)

Principaux films produits

1989 : Yaaba (Grand-mère)
1990 : Tilaï (La loi)[3]
1992 : Samba Traoré[4]
1995 : Guimba, un tyran, une époque (réal. Cheick Oumar Sissoko)
2003 : Kounandi (réal. Appoline Traoré)
2003 : Sous la clarté de la lune (réal. Appoline Traoré)
2006 : Kato, Kato

Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.