Modern technology gives us many things.

Babacar Gaye renvoie Manko

0

Les membres de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (MTS) comptent sur Me Abdoulaye Wade pour faire sortir Khalifa Sall de prison afin qu’ils puisse siéger à l’Assemblée Nationale. Mais, Babacar Gaye, porte parole du PDS, trouve qu’ils n’ont pas encore réglé ce problème au sein du parti: « compte tenu du fait qu’il s’était engagé dans la coalition Gagnante Wattu Senegaal afin d’accompagner l’opposition, je vois  mal comment le Président, une fois que l’opposition aurait autant de députés, continuerait à les accompagner à l’Assemblée Nationale », a dit d’emblée le porte parole du parti de Me Wade avant d’ajouter: « nous attendons de voir quelle décision il prendra parce que c’est personnel ».

Cependant, il précisera qu’il ne faut pas que l’on cherche à lui trouver des pouvoirs qu’il n’a pas parce que, estime-t-il, « le doyen d’âge a comme mission de procéder à l’appel des députés,de déclarer la séance ouverte et d’organiser l’élection du Président de l’Assemblée Nationale. Aucun débat n’est permis au sein de cette séance qui ne se rapporterait pas à la question du jour, c’est à dire, l’élection du Président de l’Assemblée Nationale ».

Babacar Gaye semble dire aux membres de la coalition MTS qu’ils  peuvent régler ce problème par le droit puisque « l’immunité est liée à la fonction de député et la jurisprudence est constante. Les faits qui sont reprochés à Khalifa Sall datent d’avant son élection. Il ya une jurisprudence constante, la Cour de justice européenne a réglé cette question en disant que même les faits commis antérieurement sont couverts par l’immunité parlementaire », a-t-il soutenu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.