Modern technology gives us many things.

Abdel­la­tif Kechiche, en diffi­culté finan­cière, vend sa Palme d’or de La vie d’Adèle

0

Abdel­la­tif Kechiche comp­tait sortir deux films au dernier Festi­val de Cannes, mais ce grand projet est à l’ar­rêt : il n’a pas assez de finan­ce­ments pour les termi­ner. Il a donc décidé de mettre sa Palme d’or et des objets liés à La vie d’Adèle aux enchères.

Après avoir brillé au Festi­val de Cannes en 2013 avec La vie d’Adèle, Abdel­la­tif Kechiche prépa­rait son grand retour pour 2017. Le réali­sa­teur a réalisé Mektoub my love, une adap­ta­tion de La bles­sure, la vraie, un roman de François Begau­deau, qu’il comp­tait présen­ter au 70ème Festi­val de Cannes. Hélas, cela ne s’est pas passé comme prévu : le film est devenu un diptyque, et les produc­teurs ne l’ont pas suivi. « J’avais signé avec plusieurs parte­naires finan­ciers, France Télé­vi­sions, Canal+, Pathé Films. Je m’étais engagé pour un film. À l’arri­vée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé un problème avec les contrats », expliquait-il récem­ment à Nice Matin. Comme il l’a expliqué cette semaine dans un commu­niqué envoyé au Holly­wood Repor­ter, les deux parties de Mektoub my love étaient en post-produc­tion quand les finan­ce­ments ont cessé.

Sans ses parte­naires et la banque Cofi­loi­sirs, une des prin­ci­pales sources de finan­ce­ment du cinéma français, Abdel­la­tif Kechiche se trouve en grande diffi­culté pour termi­ner son diptyque. Le projet, actuel­le­ment « dans les limbes », pour­rait toute­fois redé­mar­rer s’il pouvait y réinjec­ter de l’argent. Et pour y parve­nir, le réali­sa­teur a décidé de se sépa­rer de sa Palme d’or acquise en 2013 pour La vie d’Adèle. « Afin de réunir les fonds néces­saires à la fina­li­sa­tion de la post-produc­tion, la société de produc­tion et de distri­bu­tion française Quat’­sous met aux enchères des souve­nirs liés à l’œuvre de Kechiche », est-il annoncé dans le commu­niqué. Parmi ces objets, il y a la Palme d’or, mais aussi des pein­tures à l’huile que l’on voit dans le film. Réus­sira-t-il à obte­nir assez d’argent pour termi­ner ses deux prochains longs-métrages ?

Voici

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.