Modern technology gives us many things.

« Pardonne-moi »: les derniers mots de Salman Abedi à sa mère

0

Avant de commettre son attentat à la suite du concert d’Ariana Grande à Manchester, le kamikaze a appelé sa mère pour lui parler une dernière fois.

Lundi dernier, 22 personnes sont décédées et 59 autres ont été blessées à la suite d’une explosion qui a eu lieu dans la salle Arena de Manchester. Salman Abedi, 22 ans, a fait exploser un « engin explosif improvisé » à la fin du concert d’Ariana Grande. Il était animé par « un désir de vengeance« , selon ses proches. Un de ses amis, également libyen, avait été tué à Manchester en 2016. Dans un communiqué publié mardi, l’EI a revendiqué cet attentat.

15 minutes avant le drame
Selon un porte-parole des autorités libyennes, Salman Abedi appelé sa maman quinze minutes avant de passer à l’action: « Pardonne-moi », lui a-t-il dit. Un porte-parole du gouvernement britannique a fait savoir à Reuters que le frère du kamikaze avait des liens avec l’Etat islamique tandis que son père était un membre du Groupe islamique combattant libyen (Gicl). Les deux hommes été arrêtés à Tripoli ce mercredi, indique le Mirror.

Mensonge
Quatre jours avant l’attentat, Salman Abedi avait quitté la Libye pour rejoindre l’Angleterre. Il a alors menti à ses parents en leur disant qu’il allait faire un pèlerinage à la Mecque, comme le rapporte le Wall Street Journal.

7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.