Modern technology gives us many things.

Valé­rie Trier­wei­ler et François Hollande se sont revus « sans que personne ne le sache »

0

Invi­tée dans La Nouvelle Edition sur C8, Valé­rie Trier­wei­ler s’est lais­sée aller à la confi­dence concer­nant ses rapports avec François Hollande. Entre eux, tout va mieux, ils se sont même revus en secret.

Entre Valé­rie Trier­wei­ler et François Hollande tout semble apaisé. C’est en tout cas ce qu’a affirmé hier l’ex de l’ancien président de la Répu­blique sur C8. Invi­tée dans La Nouvelle Edition, Valé­rie Trier­wei­ler n’a pas échappé aux ques­tions concer­nant le prédé­ces­seur d’Emma­nuel Macron à L’Elysée. C’est d’ailleurs en commen­tant les images de la passa­tion de pouvoir entre les deux hommes que Valé­rie Trier­wei­ler s’est dites très touchée par le départ de son ex : « J’ai eu une larme ».

Loin des révé­la­tions fracas­santes qu’elle avait faites dans son livre, Merci pour ce moment, la jour­na­liste a révélé s’être mise à la place de François Hollande. « Je sais ce que la poli­tique repré­sente dans sa vie et je le connais bien » a-t-elle d’abord expliqué avant d’avouer avoir éprouvé de la tris­tesse lors de ce moment solen­nel : « J’imagine ce que c’est pour lui de ne pas s’être repré­senté. »

Mais Valé­rie Trier­wei­ler a surtout lâché une bombe en révé­lant qu’elle repar­lait depuis quelques temps à François Hollande et qu’elle avait même échangé avec lui « juste avant » la passa­tion de pouvoir : « On se reparle, on s’est revus sans que personne ne le sache et voilà on a échangé une demi-heure avant la passa­tion de pouvoir. » Elle n’a cepen­dant pas voulu révé­ler la teneur de ses propos avec l’ancien chef de l’État.

À la place, elle a raconté qui avait fait le premier pas en lâchant que « ça dépen­dait des moments » et que cette fois-là c’était elle qui lui avait « envoyé un message avant pour lui souhai­ter bon courage ». Valé­rie Trier­wei­ler a fina­le­ment confirmé aux chro­niqueurs de l’émis­sion qu’elle était main­te­nant dans une rela­tion apai­sée avec François Hollande. Une bonne nouvelle alors qu’un passage de son dernier livre semblait lais­ser penser le contrai­re…

Voici

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.