Modern technology gives us many things.

Le rappeur Sofiane déclare sa flamme à Marion Maré­chal Le Pen

0

Marine Le Pen n’a pas gagné, mais Marion Maré­chal Le Pen n’a pas tout perdu dans cette campagne prési­den­tielle. La petite-fille du « Menhir », qui vient d’annon­cer sa retraite poli­tique, a en effet tapé dans l’oeil du rappeur Sofiane, qui lui a dédié un morceau sur son nouvel album.

Jeune divor­cée depuis un an, Marion Maré­chal Le Pen ne s’atten­dait sans doute pas à rece­voir une décla­ra­tion d’amour sur les antennes de la radio Skyrock ce mardi 9 mai. La dépu­tée du Vaucluse, qui vient d’annon­cer son retrait de la vie poli­tique, est en effet la vedette d’une nouvelle chan­son du rappeur Sofiane.

Sur ce titre, sobre­ment inti­tulé Marion Maré­chal-Le Pen, présent sur son nouvel album Bandit Saleté, le rappeur en vogue déclare sa flamme à la jeune femme, et lui déroule ironique­ment le tapis rouge, dans des propos tout en finesse.

Pour elle, « il arrê­te­rait « les 100 g (Ndlr: 100 grammes sans doute de canna­bis), pour toi je vais chan­ger » déclare-t-il. En fait, le rappeur souhai­te­rait plutôt que l’élue fron­tiste change pour lui.

« Je vais te faire goûter les grammes, je vais te faire goûter la repu (Ndlr: la cocaïne pure) ». Et il souhai­te­rait même la dégui­ser, « je vais te saper comme une rom ».

Période élec­to­rale oblige, la vidéo, postée ce mardi par la radio Skyrock, a déjà été vue plus de 490 000 fois sur Youtube.

Comme petits noms d’amour, Sofiane lui donne­rait des prénoms fémi­nin­sa­rabes « Khadira, ou Samira c’est la même ». Prêt à tout pour la conqué­rir, le rappeur souhai­te­rait  »rencon­trer sa mifa (Ndlr: sa famille)/ A Saint-Cloud faut qu’on squatte/ Chez ton grand-père on s’y fera ».

Le siège du Front Natio­nal à Sant-Cloud est prévenu, Sofiane est prêt à tout pour convaincre Marion Maré­chal Le Pen de le rejoindre.

Il a tout de même quelques mots roman­tiques dans son texte « Où tu iras j’irai »,  « Je serai ton Aladin, en Gucci, en Louis-Vuit­ton ». Et il montre son côté viril en préve­nant ses amis autour de lui de respec­ter « sa copine ».

« Marion c’est ma fe-meu (Ndlr: femme), parle bien, parle bien ».

On attend la réponse Marion Maré­chal Le Pen. Pas certain qu’elle trouve la décla­ra­tion à son goût.

Gala

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.