Modern technology gives us many things.

Aliou Cissé diagnostique le mal du football sénégalais : « Il nous reste à travailler le mental »

0

Au soir du 28 janvier 2017, Aliou Cissé avait affiché une mine d’un coach dépité par une élimination prématurée face à une sélection du Cameroun qui avait refusé de produire du jeu en quart de finale de coupe d’Afrique des nations à Franceville. Il s’est ensuite emmuré dans un silence qu’il a fini par briser avec le quotidien national « Le Soleil » (interview parue le 20 février). Puis la télévision nationale (23 février). Hier, vendredi 24 février, le sélectionneur national a fait face à quelques organes de presse privée dans un hôtel de la place. Après avoir fait un diagnostic sur les échecs répétitifs des Lions depuis 1986, l’ancien capitaine du Sénégal soutient que le travail qui reste à faire pour remporter enfin un titre continental, est au niveau du mental. Un challenge qu’il dit avoir engagé avec un groupe qu’il dirige depuis mars 2015.

Par ailleurs, renseigne Sud Quotidien, Aliou Cissé est revenu sur les difficultés que les joueurs sénégalais éprouvent souvent dans les séances des tirs au but, les critiques formulées par certains observateurs lui reprochant une certaine « frilosité » dans ses changements face au Cameroun ; la retraite annoncée de certains « cadres », l’affaire Youssouf Dabo, du nom du désormais ex-entraîneur du GFC. Mais aussi de la Coupe du monde à 48 en 2026.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.